100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 08.09.2010 13h18
Coopération sino-européenne en matière de tourisme

Selon les prévisions de l'Association mondiale du tourisme, de 2010 en 2020, l'économie touristique mondiale connaîtra une croissance annuelle de 4,4% et les revenus provenant du secteur touristique augmenteront jusqu'à 16 trillions de dollars (16 000 milliards de dollars), représentant 10% du PIB mondial.

Durant cette période, la Chine deviendra un nouveau moteur de la reprise mondiale du tourisme.
En septembre 2004, 24 pays de l'Union européenne (UE), excepté la Grande-Bretagne, ainsi que la Norvège, l'Islande, la Suisse, le Liechtenstein et la Roumanie, en tout 29 pays, ont été officiellement ouverts aux touristes chinois. La même année, la Chine a accordé à 12 pays de l'UE le statut de « destination touristique ».

Ces dernières années, l'Europe occupe une position dominante parmi les destinations à l'étranger pour les touristes chinois. Elle attire les touristes chinois plus que les autres continents. Malgré la crise financière de ces récentes années, le nombre de touristes chinois en Europe tend toujours à augmenter et nombreux sont ceux prêts à partir. Prenons en exemple l'Allemagne : pendant les six premiers mois de cette année, le nombre des touristes chinois a augmenté de 61,9% par rapport à la même période de l'année dernière. Selon le nombre des touristes étrangers qui se rendent en Allemagne, La Chine est classée au deuxième rang, immédiatement après les Etats-Unis, mais avant le Japon.

Selon les statistiques officielles publiées par la France, cette année, le nombre des visiteurs chinois a augmenté de 48,2%, par rapport à l'année dernière.

Et pendant les 7 premiers mois de cette année, dans le centre de Londres en Grande-Bretagne, la consommation des touristes chinois dans la rue célèbre « Bond Street » a augmenté de 164% par rapport à l'année dernière.

De leur côté, de plus en plus de pays ont déclaré que la Chine est une destination pour leurs touristes. En 2009, la Chine est devenue le 4ème plus grand pays consommateur de tourisme du monde et un important pilier de l'industrie touristique en Asie-Pacifique.

Eric Duluc, président de la Fédération internationale du Tourisme, s'est montré très optimiste vis-à-vis du futur marché touristique chinois. Il a dit qu'en 2020, la Chine pourrait dépasser la France pour devenir la plus grande destination touristique.

A partir de 1998, la Chine est devenue le 7ème plus grand pays touristique mondial et le premier en Asie. E, 2009, la Chine a reçu un total de 21,9375 millions de touristes étrangers et le nombre de ses touristes à l'étranger s'est monté à 47,65 millions. Selon les estimations, ce nombre pourrait atteindre 53 millions cette année.

Selon les statistiques de l'Organisation mondiale du tourisme, la part du tourisme international dans le PIB mondial a diminué, passant de 5,7% en 2007 à 2-3% en 2009. Mais certaines personnes prévoient qu'en 2020, les revenus en Chine provenant de son secteur touristique pourraient dépasser 3,3 trillions de yuans (3 300 milliards de yuans), soit 8% du PIB national, et alors la Chine, grand pays touristique, deviendra une puissance touristique.

Les 30 et 31 octobre de cette année, aura lieu à Beijing un « Forum sur la coopération stratégique entre l'Europe et la Chine » et la coopération entre les deux parties dans le domaine touristique sera un important sujet de discussion au cours de ce forum.

La Chine encouragera les capitaux internationaux à entrer sur le marché touristique chinois et les agences touristiques chinoises à sortir du pays pour participer à la compétition sur le marché mondial.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine-France : Rencontre entre Wu Bangguo et Alain Juppé
Chine : lancement réussi du satellite de communication "SinoSat-6"
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?