100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 07.09.2009 08h19
Le frais d'entretien de vieille ville de Dali suscite des controverses parmi l'opinion publique
Dali

« Le frais d'entretien de vieille ville » est-il le seul moyen pour protéger une vielle ville ? Dans l'autres sens, on pourrait protéger une ville avec le frais d'entretien ? L'idée de faire payer ce type de frais est un acte pour « tuer la poule aux œufs d'or » ou une idée audacieuse et originale ? Les touristes sont « dieu » pour les sites touristiques ou un distributeur d'où on peut retirer de l'argent à sa guise ? « Le frais d'entretien de vieille ville » est un acte qui manque de perspicacité ou un acte qu'on est obligé de prendre pour protéger la ville ?

Ces derniers jours, la rumeur selon laquelle la vielle ville de Dali ferait payer 30 yuans à titre de frais d'entretien aux touristes pour protéger son patrimoine historique a suscité des controverses dans l'opinion publique. Le 27 août, l'administration locale concernée par cette question a répondu avec un communiqué de presse, affirmant que tous les frais qu'elle aura recueillie iront à la protection des sites historiques de la ville et le projet détaillé sera publié officiellement après la sollicitation de l'opinion publique.

« Le frais d'entretien de vieille ville » n'est pas une initiative de Dali. La ville de Lijiang qui se situe près de Dali a commencé à faire payer ce type de frais il y a 8 ans. La rumeur répandue il y a peu de temps selon laquelle Lijiang compte enclaver sa vielle ville afin de pouvoir recueillir plus de frais a également excité des reproches.

[1] [2] [3]

Dali

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La gratuité de l'enseignement dans les écoles supérieures normales du Tibet
La Chine participe aux efforts de règlement de l'épuisement des adresses IP
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?
« Que devons-nous encore faire pour vous contenter et satisfaire, vous les Français ? »