Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Tourisme
Mise à jour 15.05.2008 16h52
Tout le monde à bord pour un tour des Hutongs en pousse-pousse

Les touristes souhaitant faire un voyage dans les célèbres Hutongs de Beijing (Pékin) en pousse-pousse peuvent maintenant espérer des services plus professionnels, a indiqué le bureau local du tourisme hier 14 mai.

Un des nouveaux conducteurs de la nouvelle équipe de pousse-pousse de Beijing salue un collègue en train de prendre ses passagers pour un tour de Hutong près du lac Shichahai le lundi 12 mai.

A partir de ce lundi 12 mai, tous les tours de la zone du lac de Shichahai sont maintenant exploités par des opérateurs officiels franchisés, d'après le bureau.

Environ 300 nouveaux pousse-pousse – avec un toit rouge foncé et des éléments en cuivre – sont sur les routes de Beijing depuis cette semaine sous la supervision de l'équipe de chauffeurs licenciés, habillés de façon uniforme avec des habits traditionnels chinois.

Les pousse-pousse sont exploités par 5 compagnies locales, qui ont remporté les droits de franchise lors de l'offre publique organisée un peu plus tôt dans l'année.

Seuls les chauffeurs licenciés sont autorisés à faire de tels tours.

Liu Jun, un responsable du bureau du tourisme du district de Xicheng, a dit que le nouveau système est conçu pour offrir de meilleurs services aux touristes ainsi qu'une plus grande protection de l'environnement local.

De par le passé, les tours des hutongs étaient souvent critiqués pour leur piètre qualité, a dit Liu Jun.

Les chauffeurs demandaient aux passagers des pourboires, offraient seulement des informations limitées sur les sites intéressant et changeaient même le trajet prévu, a-t-il fait valoir.

Afin de surveiller le nouveau service, une hotline pour les plaintes sera créée prochainement, a-t-il affirmé.

Sydney Shapiro, 93 ans, qui vit dans un hutong près du lac Shichahai, a déclaré qu'il accueillait favorablement l'initiative.

"Dans le passé, les pousse-pousse allaient trop vite, ils étaient dangereux. En plus ils étaient souvent garés dans l'entrée des maisons des résidents ou dans les rues étroites ce qui représentait une nuisance pour les résidents", a expliqué au journal 'China Daily' Sydney Shapiro, un écrivain américain naturalisé chinois.

"J'espère que l'initiative permettra à Shichahai de maintenir sa paix et son charme, a conclu Shapiro qui a fait campagne pendant plusieurs années pour une meilleure supervision des pousse-pousse.

Les nouveaux tours de hutong coûtent 35 yuans (3,2 euros) l'heure, légèrement plus que pour les anciens, a précisé Liu Jun.

Les touristes ont cinq choix de routes autour de Shichahai, qui comprend trois lacs artificiels, Qianhai, Houhai et Xihai – a-t-il dit.

Dans le futur, les conducteurs de pousse-pousse devraient également parler anglais et recevront des cours sur le protocole, a fait savoir le responsable du bureau du tourisme du district de Xicheng Liu Jun.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Bouger ou rester du centre de Beijing ? Maintenant c'est à vous de choisir

 Beijing : préservation de l'ancien aspect typique de la ville tout en procédant à la rénovation et à la modernisation des anciens quartiers

 Rénovation des Siheyuans des hutongs de Pékin pour des milliers de familles
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.