Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Tourisme
Mise à jour 22.11.2007 09h01
Campagne de chasse au sanglier dans la ville touristique de Hangzhou

Hangzhou, l'une des villes touristiques les plus populaires en Chine et chef-lieu de la province orientale du Zhejiang, mène une campagne d'une semaine pour chasser et abattre des sangliers sauvages dont l'audace semble avoir effrayé les touristes autour du fameux Lac de l'Ouest, et qui ont même envahi un hôpital.

La campagne a démarré lundi, et les membres du personnel forestier ont reçu l'ordre de ne tuer pas plus de 50 sangliers découverts dans la zone touristique du lac du district du Lac de l'Ouest de Hangzhou, a dit Zhu Xiaohu, du bureau forestier et des ressources en eau du district.

La police aura aussi sa part d'action, alors qu'elle a reçu l'ordre de garder les intersections routières pour empêcher les gens d'être blessés par les sangliers, a ajouté Zhu.

"La chasse est interdite à l'intérieur de la zone touristique, et il a été demandé aux 'chasseurs' de conduire les sangliers ailleurs avant de les abattre", a-t-il précisé.

Une campagne distincte de chasse est en cours depuis le 1er Novembre dans les trois districts de Liuxia, Longwu et Zhouwu autour du lac, et les équipes de chasse professionnelles ont également reçu l'ordre de ne pas en tuer plus de 50. Cette campagne durera jusqu'à la fin du mois.

"On estime à 1 000 environ le nombre des sangliers dans les trois districts", a-t-on appris d'un chasseur du nom de Chen.

Bien qu'aucun chiffre officiel ne soit disponible concernant le nombre de sangliers à l'intérieur de la zone touristique du lac de l'ouest, qui possède environ 50 000 mu (3 333,3 hectares) de forêts, les experts locaux pensent que le nombre est supérieur à toutes les autres zones de Hangzhou.

Zhu Xiaohu a attribué l'apparition fréquente de sangliers sauvages aux efforts de la ville en matière de protection des forêts, à l'interdiction de la chasse, et à la diminution du nombre des prédateurs naturels de l'animal tels que le loup et le tigre ces dernières années.

"La politique chinoise stricte de contrôle des armes à feu est une autre raison importante", a-t-il dit.

Tuer les sangliers sauvages n'est pas toujours populaire en Chine. Cependant, les régulations du Zhejiang concernant la protection de la vie sauvage permettent aux autorités locales de 'contrôler comme il faut' la population de certaines espèces animales si elles se développent trop rapidement, notant que cela servait à préserver l'équilibre écologique.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La grotte karstique Yunfoshan : à l'abri du froid

 Arrivée d'amateurs de vélo de Suisse

 Le 'tourisme rouge' apporte la prospérité chez les villageois

 Xinjiang investit 20 millions de yuans pour l'environnement de Tianchi du Xinjiang

 Sud-ouest de la Chine: des touristes pris au piège évacués d'un site touristique de montagne

 Lancement du site web en chinois du Bureau de tourisme de Grande- Bretagne
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.