Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 02.08.2012 15h48
Un prix spécial pour l'escrimeuse Shin A Lam qui avait protesté en pleurant

Selon une information publiée par Yonhap le 1er août, l'escrimeuse sud-coréenne Shin A Lam va recevoir un prix spécial décerné par la FIE (Fédération Internationale d'Escrime)

Le 31 juillet, le président du KOC (Comité Olympique Coréen) a organisé une conférence de presse au centre olympique des médias au parc olympique de Londres, lors de laquelle le président a révélé que la FIE a hautement apprécié l'esprit sportif de Shin A Lam et a suggéré de lui décerner un prix spécial. La Corée du Sud a accepté cette décision.

Le 31 juillet à l'aube, lors de la demi-finale en épée individuelle à laquelle Shin A Lam a participé, cette dernière a fait match nul 5 à 5 avec son adversaire allemande Britta Heidemann après 3 manches. Et finalement, Britta Heidemann a battu Shin A Lam au dernier moment de la prolongation. Se sentant victime d'une injustice, après le match, Shin A Lam s'est assise par terre et a pleuré sur place pendant une heure. Le jour même, la FIE a rejeté la protestation présentée officiellement par la délégation sud-coréenne. Lors des matchs suivants pour l'attribution des médailles d'argent et de bronze, Shin A Lam a été encore une fois battue par la Chinoise Sun Yujie et n'a finalement pas remporté de médaille olympique.

[1] [2] [3]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 1er août
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam