Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 04.06.2012 13h11
Mondial 2014/éliminatoires : le Bénin bat le Mali 1-0

La sélection nationale de football du Bénin, Les Ecureuils, a battu son homologue "Les Aigles" du Mali, par le score de 1-0 au match aller comptant pour la première journée de la zone Afrique des éliminatoires de la Coupe du Monde Brésil 2014, disputée dimanche après-midi au Stade de l'Amitié de Cotonou.

Dès le coup d'envoi de la rencontre par l'arbitre central, le Zambien Sikazxe Janny, les deux équipes, sans un round d'observation, sont entrées vivement dans le match.

Ainsi, n'eût été la vigilance du gardien de but malien, les Béninois allaient ouvrir le score à la première minute de la rencontre. Mais les Béninois, toujours dans leur attaque, ont pu ouvrir le score à la 18ème minute du jeux, sur un tire bien tendu de l'attaquant, Razack Omotoyossi.

Les Maliens ont tenté d'égaliser le score à la 35e minute, mais la défense béninoise était aux aguets, et ce score reste inchangé jusqu'à la fin des 45 premières minutes.

A la reprise, les Maliens ont toujours manifesté le désir d'égaliser le score, mais les Béninois, très galvanisés par ce but, marqué à la première partie de la rencontre, et devant leur public estimé à plus de 30 milles spectateurs, ont maintenu leur domination jusqu'à la fin des 90 minutes de la rencontre.

Pour le capitaine des Aigles du Mali, Kéita Séidou, la défaite de l'équipe peut s'expliquer par la maladresse de leurs attaquants.

"Notre équipe a péché, non seulement par la maladresse de ses attaquants, mais aussi par le manque de cohésion au niveau de la défense", a-t-il déploré.

Mais du côté des Ecureuils du Bénin, le capitane Stéphane Sessègnon, a estimé que l'équipe a réalisé un exploit.

"La sélection nationale du Mali n'est pas une petite équipe. Si le Bénin est arrivé à ce score de un but à zéro, face à cette équipe malienne, c'est qu'il a réalisé un exploit", s'est-il réjoui.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »