Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 04.06.2012 08h37
Euro-2012 : aucun ministre français ne se rendra en Ukraine

La ministre française de la Jeunesse et des Sports, Valérie Fourneyron, a annoncé jeudi soir qu'aucun ministre français ne se rendra en Ukraine à l'occasion du Championnat d'Europe des nations de football, qui doit commencer le 8 juin prochain.

"Aucun membre du gouvernement ne sera aux matchs en Ukraine", a déclaré Mme Fourneyron, peu avant le match amical de préparation opposant à Reims (nord-est) la France à la Serbie.

"Chacun prend ses responsabilités, aujourd'hui la France a pris une position au regard d'une situation particulière actuellement en Ukraine, au regard de la détention de Mme Timochenko", a-t-elle expliqué.

Cette décision de boycotter l'Euro-2012 en Ukraine vise à protester contre le traitement réservé à l'opposante et ancienne Première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, poursuivie en justice pour "abus de pouvoir" et emprisonnée depuis août 2011.

"Le Quai d'Orsay a informé dès hier (mercredi) le gouvernement ukrainien de cette situation", a en outre précisé la ministre française.

La France n'est pas le seul Etat membre de l'Union européenne (UE) à avoir signifié sa position à l'égard de la détention de Mme Timochenko en boycottant les matchs de l'Euro-2012 en Ukraine, pays coorganisateur avec la Pologne de ce rendez-vous sportif très médiatisé.

Cette position du gouvernement français est "partagée par (la chancelière allemande) Angela Merkel, (le président de l'UE) Herman Van Rompuy et (le président de la Commission européenne) José Manuel Barroso et nous avons demain (vendredi) à Bruxelles, une réunion de coopération de sécurité politique où l'ensemble de cette position sera également partagée", a notamment détaillé Mme Fourneyron.

La Commission européenne, qui réclame depuis plusieurs mois la libération de Mme Timochenko, avait déjà indiqué qu'aucun de ses commissaires ne serait présent en Ukraine pour assister à l'Euro-2012.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »