Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 30.05.2012 13h34
Match face à la RDC : les Camerounais regrettent l'absence de leur capitaine Samuel Eto'o

Les joueurs de l'équipe nationale de football senior du Cameroun, en stage à Yaoundé pour préparer les éliminatoires de la Coupe du monde 2014 face à la République démocratique du Congo (RDC), regrettent l'absence de l'attaquant vedette des "Lions indomptables", Samuel Eto'o Fils, suspendu pour huit mois après avoir incité ses coéquipiers de la sélection à boycotter un match international amical face à l'Algérie en novembre 2011.

"Samuel Eto'o Fils ne peut pas être remplacé. Son absence est un peu comme une maison où la maman est absente. Néanmoins, la vie continue et l'équipe nationale de football doit aller de l'avant", a déclaré mardi à Xinhua, le vice-capitaine de l'équipe nationale du Cameroun, Enow Eyong.

Cette suspension semble avoir pourtant donné confiance au jeune attaquant de Mayence Eric Maxime Choupo-Moting (23 ans) qui s'impose au fil des rencontres comme un joueur clé de la sélection camerounaise.

Il a marqué trois buts au cours des deux dernières sorties des Lions indomptables, dont un en Guinée Bissau en éliminatoire de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2013 jouée en février, et deux autres réalisations contre la Guinée Conakry, dimanche en amical à Metz en France.

Mais, le vide créé suite à la mise à l'écart du capitaine emblématique du Cameroun est difficile à combler.

"Samuel Eto'o Fils est un joueur exceptionnel. Il nous manque. A ses côtés, j'ai appris beaucoup de choses. Jouer sans lui est vraiment trop triste", explique le Germano-camerounais Choupo- Moting.

L'équipe du Cameroun, regroupée à Marrakech (Maroc), avait refusé de se rendre à Alger pour y disputer un match amical le 15 novembre 2011, les joueurs n'ayant pas obtenu les 763 euros de primes individuelles réclamées.

Samuel Eto'o Fils (54 buts en 106 sélections) considéré comme l'instigateur de la grève, a été traduit devant le Conseil de discipline de la Fédération camerounaise de football pour " manquement aux obligations statutaires".

Sa sanction de quinze matches a ensuite été réduite à huit mois. Une période (janvier-août) au cours de laquelle les Lions indomptables sont appelés à livrer cinq matches qualificatifs pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations en Afrique du Sud et le Mondial 2014 au Brésil.

Un comité citoyen pour le redressement du football camerounais piloté par l'ancienne star du football camerounais Roger Milla, et regroupant entre autres écrivains, journalistes, membres de la société civile, artistes et leaders d'opinion, s'est fixé un objectif: obtenir l'annulation des sanctions contre Samuel Eto'o fils.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »