Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 24.05.2012 13h14
Cameroun/football: les championnats minime, cadet et junior annulés pour fraudes sur l'âge des joueurs

Les championnats de football de jeunes sont annulés sur le territoire national en raison de nombreuses fraudes sur l'âge des joueurs affiliés dans les catégories minime, cadet et junior pour la saison 2011-2012, a-t-on appris mercredi auprès de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

"Après l'analyse des résultats de radiologie du poignet gauche présentés par la Commission de football des jeunes et la Commission de médecine sportive, le Comité exécutif annule les championnats nationaux U-15 et U-17 pour la saison 2011-2012", indique le communiqué de la FECAFOOT dont Xinhua a obtenu une copie.

Les autorités camerounaises ont pris d'importantes mesures visant à combattre efficacement la falsification des actes de naissance. Ainsi, à compter de la saison 2012-2013, tout candidat à une licence fédérale de football jeune, devra présenter les résultats de radio du poignet gauche effectué à ses frais dans un cabinet médical agrée par la FECAFOOT et attestant l'âge déclaré.

Selon le communiqué de la FECAFOOT, "seule l'attestation de détermination de l'âge osseux sera prise en considération pour l'établissement de la licence des catégories U-15, U-17 et U-20".

En février, le secrétaire général de la FECAFOOT, Tombi A Roko Sidiki, a lancé une grande croisade à Douala (capitale économique) contre le fléau de la falsification sur les âges des jeunes footballeurs des clubs de première et de deuxième division, et de football féminin.

A cet effet, les échanges avec les présidents de la Commission de football des jeunes et de la Commission médicale de la Fédération camerounaise de football ont porté sur la décision de la FECAFOOT de soumettre à une radio du poignet les jeunes engagés dans les compétitions de leur catégorie pour déterminer leur âge véritable.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »