Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 16.05.2012 13h56
Cameroun/football : l'entraîneur national se dit indifférent aux critiques de Roger Milla

L'entraîneur intérimaire de l'équipe nationale A du Cameroun, Denis Lavagne, a délcaré mardi qu'il ne voudrais pas perdre son temps sur les critiques émises par Roger Milla et les membres du Comité citoyen pour le redressement du football camerounais.

"Je ne voudrai pas perdre mon temps sur tout ce qui se raconte sur ma personne. Il s'agit des polémiques de bas étage et de sous- quartier. Ces gens perdent leur temps à faire des commentaires stériles et grotesques", a déclaré le Français lors d'une une conférence de presse à Yaoundé.

"Peut-être qu'ils gagnent de l'argent. Mais ça m'indiffère totalement y compris les joueurs qui sont en Europe. Ils s'en moquent. C'est bien de remplir les pages des journaux, mais essayez de trouver des choses positives", a-t-il ajouté.

Lors une réunion le 8 mai à Yaoundé, le Comité citoyen pour le redressement du football camerounais a proposé sept noms pour remplacer Denis Lavagne, accusé d'incompétence.

Le directeur technique national adjoint Jean-Paul Akono et l'ancien gardien de buts Joseph Antoine Bell se trouvent dans cette liste composée de nationaux supposés maîtriser le fonctionnement des Lions indomptables et connaitre mieux les joueurs.

Sont également cités l'actuel entraineur adjoint des Lions indomptables Martin Ndtoungou Mpile, l'ancien sélectionneur Jules Frédéric Nyongha, les ex attaquants de l'équipe du Cameroun Eugène Ekeke et Bonaventure Djonkep, le coach de la sélection féminine Enow Ngatchou, et Souleymanou Aboubakar l'actuel entraîneur du Canon de Yaoundé, club de première division camerounaise.

Le Comité citoyen pour le redressement du football camerounais qui regroupe entre autres écrivains, journalistes, membres de la société civile, artistes et leaders d'opinion, s'est fixé comme objectif d'obtenir le départ immédiat de l'équipe dirigeante actuelle de la Fédération camerounaise de football, le recrutement d'un entraineur charismatique et compétent pour l'équipe nationale, et l'annulation des sanctions contre Sameul Eto'o fils, suspendu pour avoir refusé de jouer un match amical contre l'Algérie en novembre dernier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE