Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 25.04.2012 13h27
Gabon/Cyclisme: Yohan Gene vainqueur de la première étape de la Tropicale Amissa Bongo

Le Français Yohan Gene de Team Europcar de France a remporté mardi à Lambaréné dans la province de Moyen Ogooué au centre du Gabon, la 1ère étape de la course internationale du cyclisme dénommée Tropicale Amissa Bongo.

Le leader de la 1ère étape de cette course s'est fait distinguer par une échappée qu'il a creusée avec un groupe de dix coureurs qu'il a finalement lâché à 5 kilomètres avant la ligne d'arrivée.

"Je suis un habitué des routes gabonaises. Je maîtrise bien la où il faut accélérer ou il faut récupérer mon souffle", a expliqué Yohan Gene.

"C'est une fierté pour moi de réaliser cette bonne performance à l'entrée de cette course à laquelle prennent part beaucoup de professionnels", a-t-il annoncé.

La première étape de la Tropicale Amissa Bongo entre Fougamou et Lambarné est d'une distance de 92 kilomètres.

Pendant l'édition précédente de cette compétition internationale, Gene Johan était vainqueur de la 2ème étape et 1er de la 5ème étape.

Yohan Gene, né le 25 juin 1981 à Pointe à Pitre en France, est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Europcar.

Il est devenu professionnel en 2005 dans cette formation. Il remporte sa première victoire professionnelle lors de la dernière étape du Tour de Langkawi en 2009.

La deuxième étape de la Tropicale Amissa Bongo se fera entre la ville de Lambaréné à la ville de Ndjolé, qui est longue de 128,6 kilomètres.

La Tropicale Amissa Bongo est la première course cycliste à l'ouverture du calendrier annuel des compétitions de l'Union cycliste internationale (UCI).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande
Le Soudan et le Soudan du Sud : rien n'est plus précieux que la paix !
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale