Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 30.03.2012 08h22
Cameroun : fermeture envisagée du stade omnisport de Yaoundé en avril pour réfection de la pelouse

Le gouvernement camerounais envisage la fermeture du stade omnisport de Yaoundé en avril pour la réfection de la pelouse dans le cadre de la préparation de l'équipe nationale aux rencontres internationales de juin comptant pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football Afrique du Sud 2013 et de la Coupe du monde Brésil 2014, indique le communiqué signé du Team press officer de l'équipe nationale de football du Cameroun, Linus Pascal Fouda.

"Le ministre des Sports et de l'éducation physique a instruit que toutes les mesures soient prises au niveau administratif pour que tout soit fin prêt pour ces échéances de juin", indique le communiqué, "Le stade omnisports de Yaoundé pourrait d'ailleurs être fermé à cet effet à partir du mois d' avril à toute activité pour permettre au gazon de respirer".

Le Cameroun affronte la République démocratique du Congo (RDC) le 2 juin à Yaoundé. Ce match compte pour le premier tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Les deux sélections s'étaient déjà affrontées en 2010 et en 2011, pour le compte des éliminatoires de la CAN Gabon-Guinée équatoriale 2012, avec à la clé un match nul (1-1) au Cameroun et une victoire camerounaise en RDC.

Le 16 juin, les Lions indomptables du Cameroun accueilleront ensuite la sélection de Guinée-Bissau pour le premier tour retour des qualifications de la CAN 2013. Le match aller disputé en février s'est soldé par une victoire camerounaise à Bissau, 1 but à 0.

Pour permettre à ces deux rencontres de se disputer sereinement dans un cadre approprié, le ministre des Sports et de l'éducation physique a prescrit une gestion professionnelle à tous les niveaux, en commençant par l'aménagement de l'aire de jeu.

Le stade Ahmadou Ahidjo construit en 1972 dans le cadre de la huitième CAN ne répond plus aux normes internationales. La pelouse est surexploitée pour les matches du championnat de première et de deuxième division, et des rencontres inter quartier, etc.

L'éclairage est absente, les vestiaires sont désuets, la piste d'athlétisme dégradée et l'approvisionnement en eau potable n'est pas assurée à temps plein.

En 2007, un don de 3.000.000 USD du gouvernement japonais a permis la réfection de la pelouse, la construction de deux blocs de toilettes, la rénovation de la tribune présidentielle, la pose de nouveaux sièges en bois, le renouvellement des tapis de la loge d'honneur, la réhabilitation de la cabine et de la salle de presse, de l'étanchéité au niveau de la toiture.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine