Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 14.02.2012 10h06
Mali/CAN2012 : accueil triomphal réservé aux Aigles qui ont regagné le podium 40 ans plus tard

Les Aigles du Mali (équipe nationale de football) après leur parcours « honorable » à la CAN 2012 Gabon-Guinée Equatoriale, ont regagné leur bercail dimanche. Le public malien leur a réservé un accueil grandiose dans une euphorie totale digne d'un vainqueur de la CAN.

Après l'atterrissage aux environs de 19h00 (temps Universel) de l'avion spécial qui a été apprêté à cet effet, ils ont été transportés au stade Omnisport Modibo Kéita à 20h00 qui a fait son plein (25 000 spectateurs). C'est un public de grand jour qui est sorti tout au long des artères, de l'aéroport international de Bamako Sénou audit stade.

Outre les supporters des Aigles et autres férus du ballon rond, on notait la présence du président malien, M. Amadou Toumani Touré, du Premier ministre malien, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Djiguiba Kéita et son collègue de la communication et porte-parole du gouvernement, M. Sidiki N'Fa Konaté.

En plus des animations musicales et artistiques, les communications du président de la Fédération malienne de football (femafoot), M. Hamadoun Kolado Cissé et du capitaine des Aigles, Cédric Kanté, auront été les temps forts de cette rencontre d' hommage à l'équipe nationale de football du Mali.

Au nom des autorités nationales, le président de la Femafoot a vivement salué et remercié les Aigles pour leur « prestation de qualité ». Il a aussi salué les plus hautes autorités du Mali pour leur soutien financier, matériel et moral aux joueurs.

Pour sa part, le capitaine Cédric Kanté a au nom des joueurs et de l'encadrement remercié les autorités maliennes et le public.

Il est à noter qu'en battant les Blacks Stars du Ghana en match de classement (2-0), les Aigles du Mali regagnent le podium en occupant la troisième place. Ce qui n'était pas arrivé depuis la finale qu'ils ont perdue en 1972 à Yaoundé contre le Congo Brazzaville.

En effet, depuis « Yaoundé 72 », le Mali n'avait jamais dépassé le cap de quatrième place (1994 et 2004 en Tunisie, 2002 chez eux) pour être sur le podium (réservé aux trois premiers). « C'est une équipe qui est à garder eu égard à la solidarité, à la cohésion, à l'homogénéité, à la solidité qui règnent en son sein », a indiqué un ancien footballeur malien qui s'est confié à propos des Aigles du Mali.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 13 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?