Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 12.02.2012 10h28
CAN-2012 : la CAF et la FIFA saluent la "bonne organisation" par le Gabon et la Guinée équatoriale

Les responsables de la Confédération africaine de football (CAF) et de la Fédération internationale de football association (FIFA) ont salué vendredi soir la "bonne organisation" de la 28e Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football par le Gabon et la Guinée équatoriale.

"Pour les deux pays organisateurs compte tenu des efforts qu'on mis l'un et l'autre, compte tenu de la bonne organisation vue durant le tournoi et durant ce congrès, l'Assemblée générale a estimé qu'il fallait faire une motion de soutien aux deux Républiques, c'est-à-dire la Guinée équatoriale et le Gabon", a déclaré le président de la CAF à la presse, Issa Hayatou.

C'est une déclaration faite lors d'une conférence de presse au terme des travaux de la 34e Assemblée générale de la CAF vendredi à Libreville, la capitale gabonaise, à deux jours de la finale de la CAN-2012 qui se jouera dimanche dans cette ville entre la Côte d'Ivoire et la Zambie, après trois semaines de compétition, lancée le 21 janvier à Bata en Guinée équatoriale.

"Je pense que nous pouvons dire sans nous tromper que le séjour ici a été agréable. Nous pensons que les efforts ont été déployés pour pouvoir donner satisfaction aux uns et autres. Et la CAF s'associe à l'Assemblée générale pour pouvoir féliciter les deux organisateurs", a insisté Hayatou.

Après avoir salué les efforts de la CAF de confier l'organisation du tournoi à un ou deux pays ayant besoin d'infrastructures, le président de la FIFA, Joseph Sepp Blatter, a, de son côté aussi, rendu hommage au Gabon et à la Guinée équatoriale pour la construction de "quatre stades magnifiques, qui vraiment répondent à toutes les exigences du football international".

Parmi ces infrastructures, le stade, flambant neuf, de l'Amitié sino-gabonaise de Libreville, doté de 40.000 places, est un don du gouvernement chinois au Gabon. C'est là que sera désigné le vainqueur de la CAN-2012, après 32 rencontres à Bata et Malabo en Guinée équatoriale, et Franceville en dehors de Libreville au Gabon.

Ce sera en présence d'une vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernement africains, du président de la FIFA, du président de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping, et du président de l'Union européenne des associations de football (UEFA) , Michel Platini, et d'autres invités spéciaux, selon des sources du comité d'organisation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 10 février
Sélection du Renminribao du 10 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?