Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 24.01.2012 11h28
CAN-2012 : seize prétendants pour un trophée

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2012, dont le coup d'envoi a été donné samedi à Bata en Guinée équatoriale, est convoitée par seize sélections africaines de football pour le trophée de la 28e édition de cette compétition, le plus précieux du continent.

Pour arriver à ce stade de la compétition, ces équipes ont dû passer des éliminatoires, alors que le Gabon et la Guinée équatoriale, pays organisateurs du tournoi, ont été exemptés de cette phase qui a regroupés 44 équipes, répartis en onze groupes de quatre.

Le retrait de la Mauritanie du groupe F avant les éliminatoires qui se sont déroulées du 20 février 2010 au 9 octobre 2011, a réduit à trois ce groupe, ouvrant ainsi la route de la qualification aux deux meilleures deuxième.

L'Egypte, le Cameroun, le Nigeria, l'Algérie, l'Afrique du Sud, habitués des phases finales de la CAN, ont été laissé sur le créneau. Nombreux sont ceux qui prévoient une CAN 2012 insipide à cause de l'absence de ces cinq ténors du football africain.

L'élimination de ces cinq ténors du football africain devrait profiter à la Cote d'Ivoire, au Ghana, au Sénégal ou à la Tunisie, cinq équipes considérées comme les grandes favorites de la CAN- 2012.

Dans le groupe C, la qualification devrait se jouer entre la Tunisie et le Maroc, alors que le Ghana devrait tirer son épingle du jeu dans le groupe D.

Le Niger, qui est à sa première participation à la phase finale de CAN, estime qu'il ne s'est pas fait qualifié par coup de chance.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 21 janvier
Sélection du Renminribao du 21 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?