Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 13.11.2011 09h32
Ligue africaine des Champions: finale retour indécise entre Tunisiens et Marocains

Le Stade olympique de Radès (banlieue sud de Tunis) accueille ce samedi à 18h (GMT+1) la finale retour de la Ligue africaine des Champions qui opposera les Tunisiens de l'Espérance sportive (EST) aux Marocains du Wydad de Casablanca (WAC).

Arbitre international depuis 2004, l'Ivoirien Doué Nourmandiez, 41 ans, officiera cette finale retour.

Le match aller il y a une semaine à Casablanca (Maroc) s'est soldé par une parité de 0-0, ce qui augure ce samedi d'une rencontre très disputée entre deux clubs qui se connaissent bien puisqu'ils se sont rencontrés à 8 reprises dans le passé.

Les deux équipes partent à chances égales, sachant que la tâche ne sera pas facile aux Tunisiens face à une bonne équipe marocaine, a souligné le coach tunisien de l'EST M. Nabil Maaloul avant cette finale retour.

"Nous sommes dans les derniers mètres, c'est le match que tout le monde attend et espère", a précisé M. Maaloul à la presse locale et internationale. "On part à chances égales avec cette équipe du Wydad, très aguerrie et expérimentée et qui n'a pas encore sorti toutes ses armes. Nous devons garder toute notre concentration et jouer avec le même état d'esprit que lors de la finale aller à Casablanca".

Selon les chiffres présentés par l'EST, le club tunisien n'a jamais perdu face aux Marocains à Tunis, exception faite du match face au Raja de Casablanca en 1999, où les Tunisiens ont perdu aux tirs aux buts.

Il s'agit de la 4e rencontre entre les deux clubs à Tunis. Les trois rencontres précédentes ont été en faveur des Tunisiens avec une victoire (4-1) en 1998 et deux matchs nul (1-1 en 2009 et 0-0 en 2011), toujours selon les chiffres de l'EST.

Les deux clubs finalistes avaient remporté cette compétition, dans sa nouvelle version sous le nom de la Coupe d'Afrique des Clubs Champions: les Tunisiens en 1994 (face aux Egyptiens de Zamalek) et les Marocains en 1992 (face aux Soudanais d'Al-Hilal).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre des représentants d'entreprises américains
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?
De la Chine à l'Europe, ou d'un 11 novembre à l'autre
Qui peut sauver l'Europe ?