Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 24.10.2011 09h13
Mali : le Djoliba Dames et l' AS Police s' offrent la Coupe du Mali de basket

Les finales de la Coupe du Mali se sont jouées ce samedi, 22 octobre 2011 au Pavillon des sports du stade Modibo Kéita de Bamako.

L' événement a été présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé. Il s' agissait de la 42e édition pour les hommes et de la 33e pour les dames. En première heure l' USFAS a été battue (50-60) par le Djoliba chez les dames. Du côté des hommes la finale a été remportée par l' AS Police qui a battu le Djoliba AC par 56-52.

Ces deux finales ont été des matches à double visages. Chez les Dames, c'est l'Union Sportive des Forces Armées et de Sécurité (USFAS) qui menait à la mi-temps par 31-28. Mais, les Rouges du Djoliba ont réussi à renverser la vapeur lors des deux derniers quart-temps en s' imposant par 60-50. Les Dames du Djoliba s' offrent ainsi le 20e trophée de Coupe du Mali. Cette formation féminine demeure donc la plus titrée du pays. Quant à l' USFAS, elle rate l' opportunité d' accrocher un second trophée à son palmarès.

Chez les messieurs, l' AS Police est également revenu de très loin après avoir été menée 34-23 à la mi-temps. Mais, elle a fait preuve de d' adresse et de dextérité pour revenir dans le match et remporté cette finale.

Il faut souligner que l' AS Police, avait déjà créé la sensation de battre en demi-finale le champion du Mali en titre, le Stade malien (en dames et messieurs), dominé par 59-58. C' est dire que les Policiers étaient physiquement et psychologiquement prêts pour s' offrir le trophée de cette 42e édition et inscrire leur nom au palmarès de la compétition.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wen Jiabao souligne l'importance du bien-être du peuple dans le contrôle macro-économique
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne