Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 31.05.2011 13h15
La CAF rejette la réserve de la RDC contre Sofapaka (Kenya) en Coupe de la Confédération

La Confédération africaine de football (CAF) a rejeté la réserve présentée par la Fédération congolaise de football association (FECOFA) contre la qualification de trois joueurs de Sofapaka du Kenya en 8èmes de finale de la 8ème Coupe de la confédération.

Selon une lettre de la CAF adressée à la FECOFA, la Commission d'organisation des compétitions interclubs de la CAF, qui a examiné la requête de la FECOFA, a établi que le transfert de trois joueurs de Sofapaka, à savoir Bob Mugalia, Dodo Kayombo et Patrick Kasongo, date des années 2005, 2007, 2009 avant la mise en vigueur du nouveau système de transfert de la FIFA "TMS", étant donné que le pays du dernier club desdits joueurs, en 2010, est le Kenya et qu'ils ont un statut de refugié au Kenya.

La commission a fait remarquer que la Fédération kenyane avait enregistré les joueurs en question suite à une demande de CTI ( certificat de transfert international) adressée à la FECOFA, sans réponse de celle-ci. Par conséquent, ces joueurs ont été enregistrés provisoirement conformément aux règlements du transfert des joueurs de la FIFA, indique la lettre de la CAF.

Le FC Saint Eloi Lupopo de la RDC a été éliminé des huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération par le club kenyan de Sofapaka. L'équipe de Lubumbashi a émis des réserves au sujet de la qualification de trois joueurs congolais jouant dans cette formation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange
Plutôt créer un autre FMI que de se disputer le poste de directeur général de l'actuel FMI
De la sur-dépendance envers le Dollar