Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 18.04.2011 13h29
Du sang neuf dans l'équipe féminine chinoise de volley-ball

L'équipe féminine chinoise de volley-ball vient de sotir de son isolement de 10 jours pour débuter ses entraînements publics. La venue de nombreuses jeunes joueuses a permis de revitaliser l'équipe, bien qu'elle soit encore dans la phase préparatoire.

Cette année, l'équipe féminine chinoise de volley-ball doit faire beaucoup en peu de temps. Les joueuses n'ont, en effet, que quelques mois pour travailler leur tactique et pratiquer des combinaisons, avant de participer aux Championnats d'Asie et à la Coupe du monde, et tenter de se qualifier pour les Jeux olympiques l'année prochaine. L'entraîneur de l'équipe, Yu Juemin, doit accomplir beaucoup de choses en à peine plus de 3 mois. En conséquence, l'entraînement de jeudi a mis l'accent sur la tactique. L'apport de jeunes joueuses fait de cette équipe celle dont l'âge moyen est le plus bas. L'équipe est donc un mélange équilibré de jeunes joueuses et de joueuses plus expérimentées.

Wei Qiuyue

Capitaine de l'équipe féminine chinoise de volley-ball

"Je pense que le plus gros changement est l'arrivée de plusieurs jeunes joueuses, cela ajoute du sang neuf à l'équipe. Et cela rend l'ambiance des entraînements très agréable."

Yu Juemin

Entraîneur de l'équipe féminine chinoise de volley

"Nous devons régler beaucoup de difficultés. Particulièrement l'amélioration de la coopération dans les combinaisons. Bien que nous nous soyons beaucoup entraînées, comparé au niveau de jeu du Japon et de la Corée du Sud, nous n'en sommes toujours qu'à la phase préparatoire.



Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Commémoration du premier anniversaire du séisme de Yushu
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident