Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 25.01.2011 17h20
Coupe d'Asie - l'Australie se qualifie pour les demi finales en dominant l'Irak 1-0

L'Australie avait une chance de se qualifier pour la 1ère fois pour les demi-finales de la Coupe d'Asie, mais il fallait pour cela se débarrasser de l'Irak champion en titre. Dans un autre quart de finale, la Corée du Sud était opposée à l'Iran. Le résumé de ces deux rencontres avec Yi Ruojun.

L'Australie se qualifie pour les demi finales en dominant l'Irak 1-0

Les Australiens dominent la 1ère mi-temps mais se montrent maladroit au moment du dernier geste.

Ainsi Harry Kewell qui passe le défenseur Ali Erhaima, mais échoue dans sa tentative de lob du gardien.

Dans les dernières minutes, le gardien australien Mark Schwarzer doit intervenir sur une action du remplaçant à la réception d'un centre. A l'issue du temps réglementaire, le score est de 0 à 0.

On joue donc les prolongations.

Sasa Ognenovski pour l'Australie tente un retourné acrobatique dans la surface, son coéquipier Mile Jedinak est sur la trajectoire, il reprend de la tête mais la balle file au-dessus des cages irakiennes.

Tout se décide à la 117ème minute. Matt McKay adresse une longue passe pour Kewell. Le vétéran de 32 ans est parfaitement lancé et marque de la tête dans le petit filet. C'est la libération pour les Australiens qui sont en liesse dans les tribunes. Victoire à l'arraché 1 à 0 de l'Australie qui se qualifie pour les demi-finales.

Harry Kewell

Milieu de terrain australien

"Nous voulions marquer plus tôt pour nous mettre à l'abri, mais ils ont bien tenu. Je pense que nous avons eu des occasions, mais le gardien a bien joué. Nous avons continué de pousser, ils ont eu quelques occasions en seconde période, et même en prolongation. Nous avons eu de la chance et finalement nous avons mis le but victorieux."

Wolfgang Sidka

Entraîneur de l'Irak

"C'était physique, c'était un match très difficile, c'est sûr. L'équipe d'Australie possède beaucoup de bons professionnels, ils sont physiquement costauds, ils sont bons dans les airs avec un bon jeu de tête. Mais mon équipe a très bien joué, de mieux en mieux plus le match avançait, et dans les prologations nous nous sommes créés davantage d'occasions. Toujours en jouant au football, en résistant bien, mais Harry Kewell a marqué de la tête et c'est pas de chance pour nous."

La Corée du Sud bat l'Iran 1-0 et se qualifie pour les demi-finales

La Corée du Sud était de son côté opposée à l'Iran.

La rencontre est allée ici aussi jusqu'aux prolongations. Les Sud-coréens ouvrent le score dans la 1ère mi-temps de ces prolongations grâce à Yoon Bit-garam dont la frappe à l'entrée de la surface trouve le petit filet.

L'Iran a une bonne occasion avec Masoud Shojaei qui tente un lob, mais le ballon passe au-dessus de la barre. La Corée du Sud se qualifie pour les demi-finales.

Park Ji-sung

Capitaine de la Corée du Sud

"Oui, c'était un match difficile. Nous savions qu'ils allaient essayer d'être agressifs. Mais nous n'avions pas peur de cela. Nous avons été solides, d'être au même niveau pour rendre la tâche difficile pour les Iraniens."

Afshin Ghotbi

Entraîneur de l'équipe d'Iran

"De nombreuses larmes ont été versées dans les vestiaires. Nos joueurs sont tristes et très déçus car ils voulaient apporter un résultat à leur peuple. Mais cela fait partie de la vie du footballeur international professionnel, il faut qu'ils apprennent de ce qui s'est passé et aller de l'avant, grandir et devenir meilleurs."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Funérailles de l'ancien dirigeant militaire chinois Liu Huaqing
Wen Jiabao appelle à des efforts pour lutter contre la sécheresse et garantir la production agricole
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne