Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 21.12.2010 09h48
Samuel Eto'o élu joueur africain de l'année 2010

Samuel Eto'o, avant-centre camerounais, a été élu pour la quatrième fois joueur africain de l'année 2010, lors de la cérémonie annuelle de la Confédération africaine de football hier lundi au Caire.

L'avant-centre camerounais, âgé de 29 ans, est arrivé en tête, devançant le ghanéen Asamoah Gyan et l'ex-ballon d'or ivoirien Didier Drogba.

L'Inter Milan détient actuellement les titres de champion du monde, champion d'Europe et champion d'Italie, et les performances d'Eto'o, ex-vedette du Real Madrid, du Real Majorque et du FC Barcelone ont beaucoup favorisé ce succès.

Samuel Eto'o a marqué le deuxième but lors du match contre le TP Mazembe de la République démocratique du Congo, le premier club africain à parvenir en finale de cette compétition.

Mais le Cameroun a enregistré des performances désastreuses lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, ayant perdu ses trois matchs de groupe.

Le TP Mazembe, quatre fois champion de la Ligue des champions de la CAF, a été élu Équipe de l'Année.
L'entraîneur serbe Milovan Rajevac, qui a tant contribué à rendre l'année 2010 inoubliable pour l'équipe du Ghana, s'est vu décerner le prix du Meilleur Entraîneur de l'Année.

Parmi les autres lauréats des prix on trouve l'Al-Ahly Club du Caire, le milieu de terrain égyptien Ahmed Hassan (meilleur joueur basé en Afrique), le milieu de terrain Kwadwo Asamoah (meilleur espoir), et l'équipe du Ghana, qui a été sacrée meilleure équipe nationale, comme on pouvait s'y attendre. (Jin Jing)

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois Wen appelle au renforcement de la coopération sino-pakistanaise pour façonner l'avenir
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)