Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 06.12.2010 09h01
Organiser la Coupe du monde de football : un bon moyen de booster l'économie

La Russie et le Qatar ont été choisis pour accueillir les prochaines coupes du monde de football. Et leurs économies sont prêtes à recevoir un nouvel élan, dans la création d'emploi grâce à la modernisation des infrastructures et, dans l'afflux de dollars grâce au tourisme.

Après que la Russie a été désignée avec surprise pour accueillir la coupe du monde 2018, le marché boursier du pays a atteint son plus haut niveau depuis 2 ans.

Les actions des producteurs d'acier du pays ont particulièrement bénéficié de la nouvelle. Les investisseurs sont confiants dans le fait que les sociétés d'acier vont également profiter de la construction d'un nouveau stade et d'autres infrastructures comme des routes et aéroports.

La Russie a promis de construire 13 sites sportifs, et d'en moderniser 3 autres déjà existants. Le coût total est estimé à 3,8 milliards de dollars.

La Russie a aussi promis de moderniser et d'étendre la capacité de la plupart des aéroports dans les villes hôtes.

Une autre surprise a été la nomination du Qatar pour organiser la coupe du monde 2022.

Et ce malgré la petite masse terrestre du pays et son manque d'installations sportives. Un autre problème est celui du climat : la température moyenne en été peut atteindre les 50 degrés celcius.

Mais il est une chose dont cet état du Moyen-Orient ne manque pas : c'est l'argent. Le Qatar abrite les 3e plus grandes réserves mondiales de pétrole. Et le pétrole et le gaz naturel représentent plus de 50% de son PIB.

Le Qatar s'est engagé à équiper les sites sportifs de systèmes de refroidissement, de manière à ce que les joueurs et les spectateurs puissent profiter des matchs à des températures inférieures à 27 degrés.

Le pays a aussi promis de dépenser 84,4 milliards de dollars dans la construction de nouvelles infrastructures, et dans la modernisation des installations existantes.

Tout cela fera de la coupe du monde au Qatar l'édition la plus coûteuse, mais aussi la plus luxueuse de l'histoire.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
Un haut conseiller politique chinois appelle à déployer plus d'efforts pour combattre la pauvreté
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations