Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 06.12.2010 08h55
Coupe du Monde 2022 : déception à New-York et en Corée du Sud après l'échec de leurs candidatures

Jeudi, l'atmosphère aux Etats-Unis et en Corée du Sud n'était pas des plus joyeuses après la défaite de ces deux pays face au Qatar qui a remporté le droit d'organiser la Coupe du Monde 2022.

La consternation était générale dans un hôtel newyorkais où les organisations footballistiques américaines s'étaient rassemblées pour regarder la désignation à Zurich par Sepp Blatter, Président de la FIFA, du pays qui organiserait la Coupe du Monde 2022. Des responsables de la Ligue 1 américaine de Football et l'ancien capitaine des Etats-Unis, John Harkes, ont fait part de leur déception après l'échec de leur candidature.

John Harkes

Ancien capitaine de l'équipe de football des Etats-Unis

"Mais certainement, d'un point de vue un peu égoïste, c'est évidemment décevant parce que, vous savez, c'était une occasion, non seulement d'organiser la Coupe du Monde, l'un des plus grands événements du monde, mais également de promouvoir ce sport et d'en accélérer la popularité dans ce pays. C'est une occasion ratée. Donc certainement, encore une fois, avec tout le respect que nous portons à la FIFA et aux nations qui ont remporté les candidatures, nous les félicitons. Mais à la fin de la journée, c'est décevant pour les Etats-Unis."

La Corée du Sud déçue après l'échec de la candidature de la Coupe du Monde 2022

Près de Séoul, à Gwa-Cheon, l'atmosphère était festive avant l'annonce de la FIFA sur l'organisateur des Coupes du Monde 2018 et 2022. Les Sud-coréens dansaient autour d'un feu, espérant que leur pays serait choisi pour organiser la compétition en 2022. Mais la Corée du Sud a été éliminée au troisième tour des votes, au profit du Qatar. Donc en Corée du Sud, les prières ont laissé place au dépit.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
Un haut conseiller politique chinois appelle à déployer plus d'efforts pour combattre la pauvreté
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations