Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 30.11.2010 10h51
Les batailles du Clasico : Messi domine C. Ronaldo

Le 30 novembre, le Barça s'est très largement imposé par 5-0 face au Real Madrid dans le Clasico très attendu, à la fin de la 13e journée du Championnat d'Espagne.

Buts : Xavi (10e, Pedro (18e), Villa (55e, 58e) et Jeffren (90e)

Messi domine C. Ronaldo

Bien que Lionel Messi n'ait toujours pas réussi à marquer un but face à une équipe de José Mourinho, cela ne l'a pas empêché de remporter haut la main son duel face à Cristiano Ronaldo.

Les bonnes performances de Messi n'ont pas seulement résidé dans les services offerts à ses camarades. Pendant tout le match, il a également été le joueur le plus difficile à défendre pour le Real.

Les bonnes performances de Messi ont non seulement été appréciées par les presses catalane et argentine, mais ont aussi obtenu les louanges de la presse de Madrid. Selon les commentaires du journal « Marca », Messi est sorti vainqueur de son duel avec C.Ronaldo. Bien que lors de ce duel entre les deux meilleurs footballeurs du monde, Messi et C.Ronaldo n'aient ni l'un ni l'autre marqué un but, le ballon de Messi a touché une fois le poteau du gardien et il a réalisé deux services, en attaquant sans cesse le Real, alors que C.Ronaldo a simplement lancé une riposte lors de la première moitié du match après que le Barça ait pris les devants par 2-0. Après des efforts sans résultats, il a disparu lors de la seconde moitié du match. Même à la fin du match, Messi essayait encore de marquer un but, alors que C.Ronaldo et ses camarades avaient perdu toute combativité.

Une claque pour Mourinho

Pour Guardiola, son équipe a remporté cinq victoires en cinq "Clasicos", alors que pour José Mourinho, jamais une de ses équipes n'avait encaissé plus de trois buts depuis le début de sa carrière. Ni la titularisation de Benzema, forcée après le forfait d'Higuain, ni l'entrée de Lassana Diarra à la pause, n'ont permis au Real de se montrer menaçant face au Barça.

Selon le journal « Marca », même sans tenir compte du score final, ce « Clasico » a révélé l'écart entre ces deux équipes. Le Barça est une équipe mûre qui fonctionne parfaitement, alors que le Real semble une machine qui nécessite un rodage. Même Mourinho a dit : « Le Barça est un produit mûr. Mais le Real a pas mal de défauts. Une équipe a montré son meilleur niveau alors que l'autre a joué très mal. C'est un échec, mais pas un affront. » Maintenant, nous ne pouvons qu'attendre que Mourinho achève le rodage de cette machine le plus tôt possible. (Jin JIng)

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Le meilleur club de foot du monde a humilié et montré à son rival que c'est lui le GRAND.....
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo