Le gouvernement chinois prend des mesures pour combattre l'inflation
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 23.11.2010 08h44
Ian Poulter mène par deux coups

Du côté du golf, le Britannique Ian Poulter va entreprendre la ronde finale de l'Open de Hongkong avec une avance de deux coups. Il a joué 64 samedi, à six sous le par.

Anthony kang, des États-Unis, a réussi certains des beaux coups de la journée. Il a réussi un birdie au 12e trou et a terminé avec 67, à trois sous le par. Il est 4e ex-aequo avec moins 15 au cumulatif.

Aussi 4e, à 15 sous le par, Rory McIlroy, un Irlandais du Nord qui est aussi une des étoiles montantes du golf. McIlroy a réussi un birdie au 18e trou et a terminé avec 66, à 4 sous le par.

Le Britannique Simon Dyson est un ancien vainqueur de l'Open de Hongkong, qu'il a remporté en 2000. Il a réussi huit birdies et se retrouve en 3e place avec moins 16.

Un autre Irlandais du Nord, Graeme McDowell, a réussi un impressionant coup d'approche au 7e trou. La balle s'est arrêtée à tout juste un mètre du trou et il a complété avec un birdie. Il a ensuite réussi un coup roulé parfait au 10e trou, valant pour un eagle. Il a terminé la ronde avec 63, à 7 sous le par, et se retrouve 2e avec un total de moins 17.

C'est malgré tout le Britannique Ian Poulter qui a le mieux fait. Il a réussi un eagle au 3e trou, un par 5. Il a ensuite terminé avec deux birdies. Un coup roulé de 6 mètres lui a valu d'occuper la tête du classement à Hongkong avec deux coups d'avance

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Shanghai pleure les victimes de l'incendie meurtrier d'une tour résidentielle
La Chine salue la démarche positive du Soudan en faveur d'un référendum dans le sud
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?