100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 19.09.2010 14h43
Plongeon : Wang Feng de retour aux affaires

Les vrais sportifs ne perdent jamais leur sens de la compétition. Cette maxime s'applique à Wang Feng, champion olympique de plongeon. Après plusieurs mois de retraite méritée, le vétéran revient sur les plongeoires. Li Haoran vous présente ce champion.

Il est 9h du matin. Rien ne semble exceptionnel à voir l'entraînement de l'équipe nationale chinoise de plongeon. Pourtant, une légende est présente, Wang Feng, de retour à l'entraînement après une pause débutée en octobre 2009. A 31 ans, il est encore plein d'espoirs.

Wang Feng

Champion olympique de plongeon

"Il y a beaucoup de difficultés pour moi, telles que la condition physique, pas aussi bonne qu'avant. Mon entraînement n'est plus aussi systématique. Mais je crois avoir assez de qualités pour relever ces défis."

Wang Feng a été nommé vice directeur du centre de plongeon du Shandong après sa retraite. La vie de bureau ne s'est finalement pas avérée être ce qu'il lui fallait. C'était maintenant ou jamais pour lui, avec les Chinese Diving Star Series plus tard ce mois-ci.

Wang Feng

Champion olympique de plongeon

"Le plus important pour moi maintenant c'est de revenir dans les équipes nationales et d'avoir des entraînements systématiques."

Déjà détenteurs des récompenses les plus prestigieuses, Wang Feng veut surtout se prouver à lui-même qu'il est toujours capable, et ainsi n'avoir aucun regret sur sa carrière sportive.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La détention du capitaine chinois constitue un obstacle aux relations sino-japonaises
La Chine appelle la Banque mondiale à accorder plus de droit de parole aux pays en développement
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe