100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 26.08.2010 13h44
Les négociations pour Ibrahimovic sont officiellement ouvertes, d'après le Milan AC

Adriano Galliani a exprimé finalement, le 23 soir l'attitude officielle du Milan AC sur le recrutement de Zlatan Ibrahimovic. « Les négociations pour Ibrahimovic sont officiellement ouvertes. Mercredi, je rencontrerai le président du FC Barcelone Sandro Rosell. Ce sera difficile, et nous n'avons pas encore parlé de l'aspect économique » a-t-il indiqué. D'après la Gazzetta dello Sport, la confirmation de Galliani pour l'ouverture de la négociation est un signal très important.

En parlant de la possibilité de l'arrivée de Ibrahimovic, Galliani a révisé ses paroles prononcées le jour précédent - « Ibrahimovic reste à Barcelone à 99,9% ». « 99,9% est devenu 99%, l'espoir a augmenté », a-t-il dit comme une plaisanterie. Malgré l'attitude prudente de Galliani, cette affaire a tout de même avancé.

L'agent d'Ibrahimovic, Mino Riola, qui avait insisté un jour plus tôt pour dire que le joueur ne serait pas transféré a changé également son attitude. « Oui, Les négociations pour Ibrahimovic sont ouvertes. Pas seulement avec le Milan AC mais aussi avec d'autres équipes. La négociation est difficile. Mais ce qui est difficile est aussi le meilleur. En effet, les deux côtés auront un entretien important mercredi. Je serai présent ou peut-être pas. C'est Ibrahimovic lui-même qui décidera où il va. Tout vient à peine de commencer. Laissez-nous attendre le résultat. Et on ne peut pas éliminer la possibilité qu'il reste à Barcelone ». De « rester certainement à Barcelone » à « ne pas éliminer la possibilité de rester », l'attitude de Riola a connu un si grand changement. Que s'est-il passé pendant cette période ?Personne ne le sait. Mais d'après certains médias espagnols, Riola a eu un entretien avec des hauts dirigeants de Barcelone. Le mercredi soir, la rencontre des deux clubs que Galliani et Riola ont révélé se tiendra.

Galliani a confié en privé au journaliste : « le président espère que nous possédions un attaquant puissant qui avoir du talent, parce que quand Ronaldinho est fixé par l'adversaire, il y a beaucoup de difficultés sur notre ligne d'attaque ».

Quel changement s'est produit?Le journaliste de Mediaset, Carlo Pellegatti a révélé : « En effet, les deux clubs ont déjà abouti à un accord pour le transfert d'Ibrahimovic. C'est au Milan AC de payer le salaire annuel, soit 6 millions d'euros. Le reste sera versé par Barcelone. Ibrahimovic est actuellement très content et a plein d'énergie pour ça ». En réalité, en plus de 6 millions d'euros de salaire annuel, le Milan AC fournirait aussi des primes selon les performances de l'équipe et du joueur lui-même. Le Suédois pourrait obtenir finalement de 7,5 millions d'euros à 8 millions d'euros par an. Quant au Barça, il comblerait les 2 millions d'euros du salaire annuel pour le joueur. Ibrahimovic ne perdrait pas beaucoup sur ses revenus.

En même temps, Marco Borriello serait sacrifié par le Milan AC à cause de l'arrivée d'Ibrahimovic. Interrogé par le journaliste sur cette affaire, Borriello a répondu : « Si j'irai à Barcelone ?Je ne sais pas... » et il est parti immédiatement.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Afrique du Sud nouent un "partenariat stratégique global"
Chine : Jia Qinglin appelle les habitants du Xinjiang à lutter contre l'extrémisme, le séparatisme et le terrorisme
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti