100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 16.08.2010 08h32
L'ONUSIDA partenaire des premiers Jeux Olympiques de la jeunesse à Singapour

Dans le cadre de son protocole d'accord avec le Comité international olympique (CIO), le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) s'est associé au comité d'organisation des premiers Jeux olympiques de la jeunesse, qui se dérouleront du 14 au 26 août à Singapour, pour mettre en place des ateliers sur la prévention du VIH/Sida.

Ces deux prochaines semaines, Singapour entrera dans l'histoire en devenant la première ville à accueillir les Jeux olympiques de la jeunesse, qui sont conçus pour allier sport, culture et éducation.

Environ 370.000 spectateurs se rassembleront pour encourager ces jeunes athlètes, âgés de 14 à 18 ans et venus du monde entier, s'affronter dans les 26 disciplines que compte la compétition. En parallèle, un vaste programme culturel et éducatif couvrant un large éventail de thèmes, incluant notamment les valeurs olympiques et la prévention du VIH/Sida, sera organisé.

Dans un monde où 40 % des nouvelles infections par le VIH/ Sida touchent des jeunes, l'objectif est de leur donner les moyens de freiner l'épidémie et de renverser la tendance, selon l'ONUSIDA.

« Les jeunes athlètes sont des modèles pour leurs communautés. Si nous voulons atteindre nos objectifs, à savoir plus aucune nouvelle infection, nous devons faire appel à ces jeunes pour mener la révolution préventive. Le sport peut constituer un important vecteur de changements à travers le monde», a déclaré le directeur de l'ONUSIDA, Michel Sidibé.

En association avec plusieurs organisations issues de la société civile, l'ONUSIDA organisera une série d'ateliers axés sur la santé reproductive et sexuelle des adolescents, ainsi que sur la stigmatisation liée au VIH, autour du thème « Bien-être et vie saine ».

Ces ateliers seront proposés aux quelques 3.600 jeunes athlètes et aux 1.400 officiels du Village olympique. Ils ont été conçus en collaboration avec Y-PEER, un programme destiné aux jeunes, et BEADS, une organisation basée à Singapour. Lors des sessions, la danse, la musique et les jeux permettront d'aborder des sujets tels que la sexualité et la transmission du VIH ou les mythes et les idées reçues à propos du virus. Le contenu de ces sessions interactives a été développé spécialement pour les Jeux olympiques de la jeunesse afin d'encourager l'implication des athlètes.

Le sport est un puissant moyen de communication, unique dans sa capacité à rassembler et à galvaniser les peuples du monde entier. En reconnaissant l'importance du sport pour le développement, ce partenariat avec les Jeux olympiques de la jeunesse constitue une réponse à l'une des dix priorités de l'ONUSIDA : donner aux jeunes les moyens de se protéger contre le VIH.

« Les campagnes de sensibilisation et de prévention du VIH sont plus efficaces lorsqu'elles s'adressent aux jeunes. Le sport est un vecteur formidable pour toucher les jeunes d'aujourd'hui sur tous les continents et pour leur inculquer très tôt des comportements sains et responsables », a souligné de son côté le président du CIO, Jacques Rogge.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine-reste du monde : Nouveaux accords de prêt préférentiel pour l'aide extérieure
Chine/Afrique : renforcement de la coopération agricole
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration