100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 19.07.2010 14h52
Pellegrini critique Florentino pour ses fautes envers le Real

L'ancien entraîneur du Real de Madrid a attaqué le président du club Fiorentino Perez en soulignant que c'était lui le personnage clé qui a empêché le succès de l'équipe, selon un article du journal espagnol "abc".

"Je n'ai jamais rencontré d'affaires comme ça auparavant au Chili, en Equateur, en Argentine et en Espagne, la construction de l'équipe, c'est si personnel et si objectif !" a t-il déclaré furieux.

Licencié par le président seulement un an après son recrutement, la carrière du Chilien est totalement changée. Mais il est sûr de ses capacités d'entraîneur. "Je ne suis pas orgueilleux mais je suis habile à diriger le Real Madrid vers la réussite.". Il a peut-être raison, lors de son mandat le club a joué la meilleure Liga de son histoire, 18 victoires et 1 défaite à domicile et 9 victoires successives comme équipe invitée, battant le record de l'équipe.

Mais les Merengues ont perdu tous les prix de la dernière saison. "Nous n'avons pas gagné la Coupe de la Ligue des champions, parce que cette équipe n'était pas faite pour le triomphe. Là est la divergence essentielle entre lui et moi.", a précisé Pellegrini.

"Je n'avais pas voix au chapitre. Avec Florentino Perez, nous avions des opinions divergentes sur l'effectif et le transfert. Il a vendu des joueurs que je jugeais importants pour l'équipe comme Arjen Robben et Wesley Sneijder. Et quand il y a un problème entre le président et l'entraîneur, c'est l'entraîneur qui part. Je pensais sincèrement rester plus longtemps. Les autres fonctionnaires du club et 80% des fans voulaient que je reste. En avril j'ai deviné mais il a tenu une conférence de presse d'abord pour annoncer mon licenciement puis m'a téléphoné. J'ai reçu cette decision par les médias.".

« Ca ne sert à rien. », a jugé le prédécesseur de Guardiola a propos du principe du rassemblement de grandes stars à Madrid, "C'est comme, dans un orchestre, avoir les dix meilleurs guitaristes du monde et pas de pianiste avec. C'était le cas au Real", a t-il donné comme exemple.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'oppose fermement aux activités des armées étrangères au large des côtes chinoises
Corruption : la justice chinoise a récupéré 4,62 milliards de dollars depuis 2005
L'unité et la solidarité vues à travers la Coupe du Monde
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour