100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 19.07.2010 13h24
Wenger bien embarrassé par les rumeurs sur le départ de Fabregas

Les rumeurs sur le retour de Cesc Fabregas dans son ancien club Barcelone se font de plus en plus insistantes. Cela irrite l'actuel entraîneur du joueur à Arsenal Arsène Wenger qui pense que ces bruits ont blessé le club, qui souhaite prouver que le joueur restera finalement bien à Arsenal.

« Je souhaite vraiment le conserver, et notre équipe a besoin de lui. En plus, c'est notre capitaine, a dit M.Wenger, On cultive toujours ces jeunes joueurs et espère qu'ils serviront le club.»

« J'en ai déjà parlé avec Fabregas seul à seul. Mais je ne confierai pas les détails. J'espère que l'affaire s'arrêtera ici », a déclaré l'entraîneur lors d'un entretien avec Sky Sports News.

Cependant, Barcelone qui convoite l'Espagnol, ne veut pas abandonner ainsi. Bien que le nouveau président de Barcelone Sandro Rosell ait déclaré que le recrutement de Fabregas était suspendu, il était tout de même assez optimiste pour la perspective de l'affaire, « Fabregas reviendra. Même si cela ne se fait pas cette année, il reviendra l'année prochaine ».

En effet, Barcelone a exprimé en public depuis la fin de la saison dernière son désir de faire venir Fabregas et a proposé en juin une offre de 35 millions d'euros pour son transfert, qui a été refusée par Arsenal.

Cesc Fabregas, âgé de 23 ans, a commencé sa carrière de football dans l'équipe B de Barcelone et a rejoint le club anglais d'Arsenal en 2003.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'oppose fermement aux activités des armées étrangères au large des côtes chinoises
Corruption : la justice chinoise a récupéré 4,62 milliards de dollars depuis 2005
L'unité et la solidarité vues à travers la Coupe du Monde
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour