100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 27.06.2010 08h40
Mondial-2010 : la sélection camerounaise regagne discrètement le pays

Au terme d'une participation décevante au premier tour de la 19e Coupe du monde de football de 2010 en Afrique du Sud marquée, la sélection nationale du Cameroun a regagné discrètement le pays vendredi soir.

Le sélectionneur français Paul Le Guen a donné un point de presse d'environ 5 minutes en compagnie de seulement le capitaine, Samuel Eto'o, alors que la plupart des joueurs ont repris d'autres vols pour l'étranger à leur arrivée à l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, situé à une vingtaine de kilomètres du centre- ville de la capitale camerounaise.

Interrogé sur sa responsabilité dans la débâcle de son groupe, battu tour à tour par le Japon lors du premier match de poule (E) 0-1 le 14 juin à Bloemfontein, le Danemark le 19 juin à Tswane- Pretoria par 1-2 et jeudi au Cap par les Pays-Bas sur ce même score, l'entraîneur, qui a confirmé la fin de son contrat, a répondu avoir fait de son mieux pour produire les résultats escomptés.

Le Cameroun est la première nation africaine à avoir joué les quarts de finale du Mondial. C'était en 1990 en Italie où les Lions indomptables avaient marqué d'entrée de jeu les esprits en battant l'Argentine de Diego Armando Maradona, actuel coach de cette formation, par 1-0 lors du match d'ouverture de la compétition, en présence des dirigeants du football mondial (FIFA) et des chefs d'Etat étrangers.

En six participations à une phase finale de la Coupe du monde ( 1982 en Espagne, 1990 en Italie, 1994 aux Etats-Unis, 1998 en France, 2002 à Corée-Japon et maintenant 2010 en Afrique du Sud), c'est la première fois qu'il sort de la compétition au premier sans avoir glané le moindre point.

Recruté en juillet 2009, Paul Le Guen a le mérite d'avoir réussi à faire qualifier l'équipe après une phase aller calamiteuse, sous la conduite de son prédécesseur, l'Allemand Otto Pfister, des éliminatoires disputées dans le même groupe que le Maroc, le Togo et le Gabon.

Flattées par sa mission réussie, les autorités camerounaises lui avaient renouvelé le contrat en novembre, pour 7 mois supplémentaires. Mais après une Coupe d'Afrique des nations (CAN) en janvier en Angola où il avait été éliminé en 8e de finale, le Cameroun n'a pu créer la sensation au Mondial sud-africain, le premier organisé en Afrique.

Suite à la nouvelle élimination précoce de leur équipe dont ils espéraient mieux en Afrique du Sud, les supporters camerounais ne sont pas tendres envers M. Le Guen. Ambassadeur itinérant à la présidence du pays et président d'honneur de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), l'ancien attaquant Roger Milla a estimé dans une interview à la presse que le Français "n'a pas fait correctement son travail".

Reconnaissant que le gouvernement et la fédération ont mis les moyens nécessaires pour faire rayonner les couleurs nationales, le capitaine Samuel Eto'o a pour sa part demandé pardon au peuple camerounais, au nom de toute l'équipe, dans une interview à la télévision publique (CRTV).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao félicite Gillard pour son accession au poste de PM d'Australie
La Chine dispensera des tarifs douaniers pour importations en provence de 33 pays les moins développés du monde
Les combines du marketing en ligne entament la confiance du public dans Internet
Chine : la disparité des revenus atteint le seuil critique, la réforme de la redistribution sociale progresse petit à petit
Sommet G20 à Toronto : faut-il secourir l'euro ou bien Obama ?
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux