100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 23.06.2010 17h02
Les Bleus, la tête basse, disent adieu à la Coupe du monde

Lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, l'équipe de France, qui affronte celle de la République d'Irlande, a réussi à se qualifier sur un but de William Gallas après une main de passe de Thierry Henry qui créé la polémique. Finalement hier (le 22 juin) soir, elle perd deux à un face à l'Afrique du sud et quitte la compétition à l'issue du premier tour à la dernière place de son groupe, avec un bilan de deux défaites, un match nul et un but marqué... Ainsi, le miracle n'a pas eu lieu et comme il est pressenti, les Bleus n'ont pas pu s'arrêter au bord du précipice et ont dû, de la façon la plus honteuse, dire adieu à la Coupe du monde. Au début des matchs, on a cru à un certain moment, que l'équipe de France serait parmi les grands favoris pour le trophée de la Coupe. Mais, c'était le contraire qui c'était produit en Afrique du Sud. Au lieu d'un jeune coq de combat débordant de vie, c'était un coq usé et malade qui s'était montré aux yeux du monde. Alors qu'est ce qui s'est passé en fin de compte, une calamité naturelle ou bien un malheur causé par l'homme ? En vérité, c'était le résultat de la lutte interne au sein de la Fédération Française de Football (FFF).

Déjà il y a plus de quatre ans, on a commencé à constaté des insuffisances et des défauts du sélectionneur de l'équipe de France Raymond Domenech quant à sa capacité d'instruction et d'entraînement, car ses théories tactiques sont creuses, futiles, indistinctes, insaisissables et vides de sens, tandis que son commandement sur terrain est rigide et machinal et qu'il fait preuve d'obstination et d'entêtement et tout cela est connu de tout le monde en France. La raison pour laquelle il a pu conserver, depuis 2006 jusqu'ici, son poste de sélectionneur de l'équipe de France, malgré son incapacité et ses faiblesses, c'était due aux luttes internes et cachées au sein de la FFF. Jean-Pierre Escalettes, Président de la FFF, a pris fonction en 2005 et il est le plus grand soutien de
Raymond Domenech qui était devenu le sélectionneur des Bleus un an auparavant. Michel Platini, ancien footballeur français et actuellement Président de l'UEFA (Union of european Football Associations) (en français : l'Union des associations européennes de football), dispose lui-même d'une assez grande influence et autorité au sein de la FFF. Le maintien de Raymond Domenech à son poste durant six ans fait qu'il est devenu un outil dont se sert Jean-Pierre Escalettes pour contrer et s'opposer à Michel Platini.

Avant l'ouverture du présent Mondial, le Président de la FFF est complètement conscient que son protégé est déjà incapable de se chargé du lourd fardeau qu'on lui incombe, et c'est la raison pour laquelle il a désigné son favori Laurent Blanc pour remplacer le sélectionneur partant. Dès que le choix et la désignation d'un chef revêt un objectif politique, il est inévitable que les facteurs sur le plan sportif soient quelque peu négligés et ignorés.

La négligence morale et spirituelle à l'époque post-Zidane.

Quatre ans auparavant, le coup de tête donné par Zinédine Zidane contre l'Italien Materazzi a détruit indirectement la dernière espérance des Tricolores pour arracher le titre de champion du monde. A ce moment-là, il y a déjà de la dissension et de la friction au sein de l'équipe de France et c'était principalement entre Zinédine Zidane et son coéquipier Thierry Henry et à un certain moment leur querelle intestine était au vu et au su de tous. Toutefois, le prestige dont jouissait Zidane était tellement grand qu'il a pu l'emporter sur les chamailles qui ont eu lieu au vestiaire.

Après 2006, il n'y a plus de grands joueurs, tels que Zinédine Zidane, Didier Deschamps et Eric Cantona, dans l'équipe de France, ce qui constitue une sorte de pénurie morale et spirituelle au sein de l'équipe nationale. Bien que Thierry Henry jouit d'une assez grande réputation, mais son manque de caractère et sa discrétion font qu'il lui est incapable de combler le vide. Devant cette situation et poussé par la nécessité, Raymond Domenech a été obligé de mettre à la tête de son équipe Patrice Evra qui devient ainsi le capitaine de l'équipe, mais il est très difficile pour ce joueur qui évolue à l'arrière gauche d'avoir de l'ascendant sur ses coéquipiers dont la plupart sont plus anciens que lui et il lui est encore plus difficile d'avoir de l'autorité sur Nicolas Anelka et Franck Ribery qui ont tous les deux un sale caractère.

C'est pourquoi pour toute l'équipe nationale française qui part pour l'Afrique du Sud, en dehors de Patrice Evra qui a laissé couler ses larmes en entant l'hymne national et qui a ému le public français, tous les faits et gestes des autres ne sont plus que des racontars et des cancans qu'on se communique lors des repas. Les propos injurieux "va te faire enculer" tenus par Nicolas Anelka à l'encontre du sélectionneur Raymond Domenech ont eu pour résultat son exclusion de l'équipe de France à la Coupe Mondiale, tandis que le capitaine de l'équipe Patrice Evra déclare qu'il y a un traître au sein de l'équipe et que la FFF décide de procéder à une enquête sur les conflits internes dans l'équipe nationale qui en réponse a refusé de participer à l'entraînement …… Avant le match France – Afrique du Sud, la « Marseillaise » a retenti au-dessus du terrain, mais on n'a vu aucun signe de combativité sur le visage des Tricolores qui pensaient peut-être à ce moment-là : plutôt mourir et être délivré le plus tôt possible.

Se laisser aller et il faut rendre compte tôt ou tard.

Bien que la présente équipe nationale française n'ait plus la brillance de celle de l'époque d'or de 1998, maos elle ne doit absolument pas tomber aussi bas pour être éliminée honteusement au premier tour et dire adieu à la Coupe. Quant aux stars françaises de football, dont Franck Ribery, Nicolas Anelka, Florent Malouda, Yoann Gourcuff, Patrice Evra ……, il leur manque de la technique et de l'expérience ? Non, ce n'est pas tout cela, la composition de l'équipe de France n'est pas aussi faible que cela au point qu'il n'y a plus joueur utile. Alors, qu'est-ce …… est ce la fatalité ou bien la manifestation de la loi de la conservation de la nature humaine ?

C'était grâce à la passe de main de Thierry Henry que l'équipe nationale de football de France a pu franchir la phase des éliminatoires pour être qualifiée pour la finale. Mais, en échange la France était devenue l'ennemi public du monde entier, tandis que l'équipe hollandaise a eu la sympathie de toute l'humanité. Au moment où les Bleus, agités et troublés, sont montés à bord de l'avion qui les amenaient en Afrique du Sud, ils emportaient avec eux la malédiction des Irlandais. Sinon, comment expliquer que dans un groupe où les adversaires sont tous plus faibles qu'eux, ils ont été battu à plate couture et ont dû quitter la scène la tête basse.

Au revoir, l'Afrique du Sud

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Bien mal acquis n'en profite jamais dit-on souvent.
la france n est pas passee au 2 eme tour mon avis personnel incombe le selectionneur dome...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Mondial-2010: Afrique du Sud bat France 2 à 1, les 2 équipes éliminées
La Chine va modifier sa loi pour protéger les informateurs en matière de corruption
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »