Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 22.06.2010 16h49
RPDC : retransmission en direct de la Coupe du Monde



La télévision centrale de République populaire démocratique de Corée a retransmis en direct son match contre l'équipe du Portugal, une décision rare pour ce pays.

L'émission de lundi en RPDC se veut la première couverture complète en direct d'un match international joué par son pays. Avant le match contre le Portugal, Kim Jong-hun, le coach de l'équipe de la RPDC, a déclaré que son équipe ferait de son mieux pour effacer leur regret d'il y a 44 ans. Cependant, l'équipe de Kim a perdu face à celle du Portugal avec un score de 7-0, la plus grande défaite depuis l'ouverture de la Coupe du monde en Afrique du Sud.

Ri Myong Il

Frère du gardien de l'équipe de RPDC

"En regardant l'émission en direct, j'avais l'impression d'être en Afrique du Sud moi-même. Bien que nous ayons perdu ce match, je pense que la raison principale est que l'équipe de RPDC a peu d'expérience internationale. L'équipe a joué pas mal de matchs, tous en Asie. Et certainement notre équipe a eu quelques tours de matchs d'exercice avec les puissantes équipes européennes, mais leurs expériences sont moindre que les équipes des autres pays."

Le commentateur du match a estimé que la défaite était dûe au mauvais temps, que les joueurs étaient trop fatigués après un long voyage et que la coopération entre les joueurs n'était pas assez bonne. Durant la Coupe du Monde de 1966, l'équipe de RPDC s'était qualifiée pour les quarts de finales, mais avait perdu face au Portugal sur un score de 5-3.
[1] [2] [3] [4]

Source: CCTV

Commentaire
vive le communisme ; vive kim yung il
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine reconnaît le CNT libyen comme l'autorité au pouvoir et le représentant du peuple libyen
Le Yuan est utile pour les transactions commerciales à l'étranger
Comment les Etats-Unis commémoreront-ils les attentats du 11 septembre ?
Il faut combattre les causes du terrorisme