100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 22.06.2010 14h51
Zidane : Je n'ai jamais eu d'affinités avec Raymond Domenech

L'ancien numéro 10 des Bleus Zinédine Zidane a nié le 21 juin être intervenu dans les problèmes de l'équipe de France.

" J'ai toujours respecté les règles. Quand j'étais joueur, je n'ai jamais donné mon avis sur une composition d'équipe. J'ai toujours respecté l'entraîneur et les consignes ", a dit Zidane lors d'une conférence de presse.

En tant que joueur qui a rendu de grands services lors de la Coupe du monde 1998, il a indiqué franchement qu'il n'a jamais eu d'affinités avec Raymond Domenech en ajoutant qu'il n'a jamais eu de problèmes non plus.  

Pour l'équipe de France qui fait face à un match déterminant, les conseils de Zidane sont de " s'unir et rejeter l'égoïsme ". Bien que le comportement des Bleus l'ait déçu, il espère toujours que cette équipe puisse se tirer de la situation difficile et se qualifier pour la finale.

Accumulant un seul point après un nul et une défaite, la France, dans le groupe A, a tout de même toujours la possibilité de se qualifier. Elle rencontrera ce soir l'hôte de ce Mondial l'Afrique du Sud. Si elle gagnait, elle devra toujours attendre le résultat du match Uruguay-Mexique qui ont respectivement quatre points au compteur.

Au revoir, l'Afrique du Sud

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Mondial-2010: Afrique du Sud bat France 2 à 1, les 2 équipes éliminées
La Chine va modifier sa loi pour protéger les informateurs en matière de corruption
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »