100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 14.06.2010 08h58
Mondial-2010: la classe politique ivoirienne fait bloc autour des Eléphants

Les partis politiques ivoiriens apportent leur soutien à la sélection nationale de football, les Eléphants, qui entre en lice mardi face au Portugal dans le cadre des compétitions de la 32e Coupe du monde de football ouverte vendredi en Afrique du sud.

Dans un courrier adressé au président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), le leader du Rassemblement des républicains (RDR, opposition), Alassane Dramane Ouattara, exprime sa "fierté" et son "soutien" aux Eléphants qu'il considère comme "l'une des meilleures équipes" présentes à cette compétition mondiale.

"Avec la détermination qui vous caractérise, je suis certain qu'une fois de plus, vous porterez haut les couleurs de notre pays", écrit-il au capitaine Didier Drogba et à ses coéquipiers.

Le secrétaire général de l'Union pour la démocratie et pour le progrès (UDPCI, opposition), Salif N'Diaye, (UDPCI) appelle, lui, à "ne pas penser au drame survenu dans la blessure du capitaine Didier Drogba".

L'international ivoirien de Chelsea (champion d'Angleterre), victime d'une fracture au bras lors du match amical de préparation contre le Japon, se soigne et pourrait ne pas être aligné lors de la première sortie des Eléphants.

"C'est dans cette adversité qu'il faudrait que nos jeunes se soudent les coudes pour prouver qu'ils sont une équipe qui gagne", estime Salif N'diaye qui, plein d'optimisme, pense que "l'occasion est offerte à cette génération de footballeurs, en remportant ce glorieux trophée, de se donner enfin le titre de gloire".

Optimiste également partagé par le secrétaire général du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition), Alphonse Djédjé Mady, qui espère que "la blessure de Drogba n'entamera en rien la performance de l'équipe" et que les Eléphants iront "le plus loin possible".

Il souhaite aussi que "l'exemple d'homogénéité de notre sélection nationale puisse rejaillir sur la classe politique et sur la société ivoirienne tout entière".

A l'équipe nationale ivoirienne, "l'une des favorites" de la compétition, le président du Mouvement des forces d'avenir (MFA, opposition), Anaky Kobenan, demande de revenir "offrir au pays si fatigué de sa situation politique et de ses conditions de vie, et surtout à sa jeunesse aussi nombreuse que majoritairement désemparée et sans repères, la Coupe du monde de l'opiniâtreté, de l'ardeur à la tâche, du refus de la facilité et du découragement".

"Battez vous, battez-vous encore plus", lance-t-il aux Eléphants tout en prédisant qu'ils se retrouveront "forcément dans le trio du podium final".

Toutefois, tempère-t-il, "si tous les journalistes et spécialistes du sport s'accordent à dire que l'équipe de Côte d'Ivoire est celle qui a le plus brillé par son engagement, vous nous aurez doté de la plus belle coupe dont la Côte d'Ivoire et les Ivoiriens d'aujourd'hui puissent rêver".

Selon des analystes, la Côte d'Ivoire évolue dans "la poule de la mort" avec le Brésil, la Corée du nord et le Portugal.

Lors de sa première participation à la Coupe du monde en Allemagne en 2006, la Côte d'Ivoire avait été sortie dès le premier tour après une victoire sur la Serbie Monténégro et deux défaites face à au pays organisateur et aux Pays-Bas.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les commandes de la partie continentale absorbent les stocks de fruits excédentaires de Taiwan
Le PM chinois appelle à accélérer les moissons d'été
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde
Quelles sont les répercussions sur la Chine de la crise de dettes en Europe ?