100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 12.06.2010 16h26
Domenech exprime sa frustration après un match nul contre une équipe d'Uruguay réduite à 10

L'entraîneur français Raymond Domenech a exprimé sa frustration après le match nul de la France contre une équipe d'Uruguay pourtant réduite à 10, lors de son match d'ouverture de la Coupe du monde 2010, vendredi soir.

« Ne pas avoir gagné ce match, c'est vraiment frustrant », a dit Domenech. « Peut-être n'avons-nous pas été assez calmes ou assez précis lors des moments décisifs. L'Uruguay a très bien défendu, et ils ne manquent pas de qualités dans ce domaine ».

Dans ce duel d'attaquants qui s'annonçait prometteur, la première occasion franche pour la France est arrivée à la 8e minute, quand Ribéry est parti sur l'aile gauche et a centré pour Govou, qui, sous la pression, a raté sa cible. Govou n'a plus marqué pour l'équipe de France depuis septembre 2008.

A la 19e minute, un coup-franc tiré des 25 mètres par le milieu de terrain français Yoann Gourcuff est passé très près de la lucarne uruguayenne.

A la 31e minute, le milieu de terrain français Abou Diaby, d'apparence impressionnante, a forcé son passage au milieu du champ de jeu avant de faire une excellente passe à destination de Govou, interceptée par Anelka, malheureusement hors-jeu.

A la 81e minute, Nicolas Lodeiro, milieu de terrain uruguayen entré en jeu à la 62e minute, a été expulsé, faisant de lui le premier joueur à recevoir un carton rouge dans une Coupe du Monde qui vient juste de s'ouvrir.

Cela n'a pas suffi à la France pour faire sauter le verrou sud-américain, même après l'entrée de Henry puis de Malouda, et enfin un coup-franc manqué d'Henry pendant les arrêts de jeu.

« Nous avons essayé, et dans notre façon d'appréhender le match, nous avons fait une bonne partie, mais nous n'avons pas su concrétiser nos occasions », a déclaré un Domenech déçu.

Selon une certaine presse, avant le match, Domenech aurait eu un face-à-face orageux avec l'ailier de Chelsea, Florent Malouda, étonnament relégué sur le banc des remplaçants.

« Un joueur que je fais rentrer sur le terrain un quart d'heure avant la fin est un joueur que je fais rentrer parce que je crois qu'il peut apporter quelque chose », a dit Domenech, faisant justement référence à Malouda, qui a finalement remplaçé Gourcuff à 15 minutes du coup de sifflet final.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les présidents chinois et russe discutent de l'approfondissement de la coopération
Le président chinois en Ouzbékistan pour une visite d'Etat et le sommet de l'OCS
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde
Quelles sont les répercussions sur la Chine de la crise de dettes en Europe ?