100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 28.05.2010 09h23
Belgique/foot : l'URBSFA pas d'accord avec l'ancien entraîneur des Diables Rouges
Georges Leekens

L'Union belge de football (URBSFA) n'est pas d'accord avec l'ancien entraîneur des Diables Rouges, le Néerlandais Dick Advocaat, a déclaré jeudi le directeur de la fédération, Jean-Marie Philips.

Il a confirmé que l'URBSFA avait reçu une proposition d'indemnité de rupture de contrat de M. Advocaat, qui s'élève à 250.000 euros, alors qu'elle peut contractuellement espérer un peu moins d'un million d'euros.

M. Advocaat était devenu en octobre 2009 le sélectionneur des Diables Rouges avec pour mission de les mener jusqu'à l'Euro-2012. En avril dernier, il a démissionné afin de devenir le sélectionneur de l'équipe nationale russe.

Ce que M. Advocaat "témoigne de sa mauvaise volonté", a commenté M. Philips, avertissant que l'URBSFA pourrait "se tourner vers un juge ou chercher une autre solution".

Advocaat était devenu l'entraîneur des Diables Rouges le 1er octobre 2009 et était sous contrat jusqu'en juillet 2012. Il avait pourtant rompu son contrat à la mi-avril en vue de prendre en charge la sélection de la Russie.

Après le départ de M. Advocaat, l'URBSFA a désigné l'ancienne vedette des Diables Rouges, "Long Couteau" Georges Leekens, au poste de coach.

M. Leekens, 60 ans, avait déjà entraîné les Diables Rouges de février 1997 à août 1999, les menant au Mondial 1998 en France. Sous l'ère Leekens, les Diables Rouges ont joué 29 matches, gagné dix, perdu neuf et partagé dix autres.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants des partis politiques européens visitent une région rurale de Beijing
Protection de l'environnement : onze sociétés chinoises cotées en bourse manquent à leur parole
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique
Désillusion du cinéma chinois à Cannes
La classe moyenne a besoin de reformes pour son développement