100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 18.05.2010 14h36
Messi clarifie ses invectives contre les Argentins

Les propos de Messi lors de la célébration de la victoire du FC Barcelone ont provoqué un malentendu de la presse, vu que cette dernière a interprété ces propos comme une invective contre les Argentins. Après avoir appris cette nouvelle, l'avocat de Messi a clarifié les faits au premier temps.

Premièrement : Messi a simplement exprimé son enthousiasme en utilisant une locution argentine typique. Dans l'espagnol propre à l'Argentine, la phase qu'il a dit ne transmet que l'intimité et les amitiés entre frères. Tous les Argentins comprennent ce fait.

Deuxièmement : après de dures batailles pendant toute la saison, Messi a enfin accueilli le moment de la victoire, où mille sentiments l'ont assailli. Il s'est rappelé des gens qui l'ont soutenu, y compris les Barcelonais, les Argentins, les Arabes, les Chinois, etc. Il n'a voulu qu'exprimer ses remerciements à ses « frères » d'Argentine. En même temps, il a souhaité lancer un défi à ceux qui mettent en doute l'équipe nationale argentine et lui-même : « Les gens qui mettent en doute l'équipe argentine et moi verront nos performances lors de la Coupe du monde dans un mois. »

Sur le fax, l'avocat a ajouté que les propos de Messi n'ont aucune hostilité. Cependant, certaine presse les a interprété au sens littéral du terme et par l'habitude de la langue espagnole. A la nouvelle de ses invectives contre les Argentins, le côté de Messi a exprimé ses regrets.

Selon Claudia Villafane, l'ancienne femme et commissionnaire de Maradona lors la Coupe du monde 2010, ce dernier était très content d'avoir entendu cette phrase de Messi, en disant : « c'est nos Argentins, c'est un vrai homme argentin », alors que le rédacteur en chef du journal argentin « Ole » a dit : « en tant qu'un Argentin, j'étais ravi en entendant les propos de Messi. » Il a continué à expliquer : « Dans l'espagnol d' Argentine, cette phase n'exprime que l'intimité et la sympathie entre les frères. Mais dans certaines régions, comme en Bolivie, elle peut être traduite comme une provocation ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Coopération entre une entreprise privée chinoise et l'EDHEC
Un homme va obtenir 650 000 yuans de compensation pour une erreur judiciaire
Le cinéma chinois doit aider les spectateurs étrangers à « renouveler » leur impression sur la Chine
France : la classe moyenne s'inquiète de plus en plus de la baisse de son niveau de vie
Pourquoi la France pense-t-elle interdire aux femmes de porter le « voile intégral » en public ?
Chine : les nongmingong constituent la plus grande communauté d' « immigrés-balanciers » dans le monde
La Chine promouvra dans tous les domaines le « travail décent »