100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 14.05.2010 15h02
Mourinho admet qu'il entraînera le Real Madrid

L'Inter de Milan est de plus en plus proche de son troisième titre, mais son entraîneur José Mourinho va très probablement partir.

Le Portugais avait dit lors d'un entretien avec l'AS qu'il aimerait bien entraîner en Espagne. Et l'affaire s'est rapidement développée jeudi. Selon l'AFP, Mourinho a avoué à l'hebdomadaire italien Panorama publié vendredi qu'il entraînerait le Real Madrid.

" Evidemment, entraîner une équipe de la Liga est un de mes plans, comme j'espère devenir un jour l'entraîneur de l'équipe nationale portugaise ", a dit Mourinho lors d'un entretien avec AS. Mais il n'a pas précisé quelle équipe il entraînerait ni la date. Ses paroles sont similaires à ce qu'il avait dit sur son plan de retour à Chelsea - bien qu'il ait continué toujours sa carrière à l'Inter de Milan.

Mais, cette fois, il a donné au Panorama une réponse sûre, " Oui, j'entraînerai le Real ".

" Ceux qui écrivent que j'ai un pied en Espagne et l'autre à Milan se trompent. J'entraînerai le Real Madrid. C' est vrai. J'ai entraîné une grande équipe en Angleterre, j'en entraîne une grande en Italie, j'en entraînerai une grande en Espagne. J'ai tout gagné dans trois pays (Portugal, Angleterre et Italie), rien ne me manque ", a-t-il dit.

Le patron du club de Naples, Aurelio De Laurentiis a dit qu'il n'inviterait absolument pas Mourinho à entraîner son équipe. Et ce dernier l'a répondu : " ce n'est pas qu'il ne veuille pas, c'est qu'il ne peut pas assumer mon salaire ". A l'occasion du dernier entretien avec Panorama, le "Special One" a continué sa contre-attaque, " cela me fait toujours rire lorsque quelques présidents me comparent à leurs entraîneurs qui n'ont pas même gagné une coupe de Toscane ou de Reggio de Calabre.

Lors de sa première année en Italie, tous les médias et le domaine de football italien lui étaient hostiles. L'Inter de Milan l'a averti ainsi pour ses paroles. Aujourd'hui, il donne une excellente performance. Cependant, alors que tous les Italiens l'acclament pour lui, le Portugais décide de partir d'un pays qu'il n'aime pas.

Mourinho ne cache pas son désir de quitter l'Italie, " Le football italien est hypocrite. Il y a des personnes qui viennent me voir, qui me font une tape sur l'épaule, qui sourient et qui me disent: Tu es le meilleur, tu es un grand. Puis juste après, ils m'attaquent. Ils me demandent ma signature et mes photos, mais ça change en un instant. Tout cela ne me plaît pas, d'autant que certains entraîneurs se comportent aussi comme ça ".

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un homme va obtenir 650 000 yuans de compensation pour une erreur judiciaire
Chine : 9 morts dans une attaque à l'arme blanche dans une crèche
Le cinéma chinois doit aider les spectateurs étrangers à « renouveler » leur impression sur la Chine
France : la classe moyenne s'inquiète de plus en plus de la baisse de son niveau de vie
Pourquoi la France pense-t-elle interdire aux femmes de porter le « voile intégral » en public ?
Chine : les nongmingong constituent la plus grande communauté d' « immigrés-balanciers » dans le monde
La Chine promouvra dans tous les domaines le « travail décent »