Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 10.05.2010 15h34
Ribéry déguisé en Lady Gaga pour célébrer la victoire du Bayern Munich

Lors de la dernière journée (34e) du championnat d'Allemagne de cette saison, le Bayern Munich a vaincu facilement le Hertha BSC Berlin par 3 :1 pour remporter son 22e titre de champion d'Allemagne avec un score totale de 70 points.

Lors de la fête pour célébrer la victoire du Bayern Munich, Ribéry a montré encore une fois son humour et sa fantaisie, en portant une perruque rouge et une grande paire de lunettes de soleil, ce qui l'a fait ressembler à la super star Lady Gaga. Il a ainsi reçu le nom de « Lady Gaga en version masculine ». Sa plastique a ajouté pas mal de facteurs amusants à la célébration. Le plus important, c'est que Ribéry a montré la « médaille » qu'ils ont remportée avec Robben épaule contre épaule, ce qui a réfuté la rumeur selon laquelle Ribéry serait jaloux de Robben.

Après la révélation du scandale de la prostitution, l'image de Ribéry, joueur numéro 1 du Bayern Munich, a été gravement endommagée et son état s'est détérioré sur une grande échelle. Remplacé par Robben qui a d'excellentes performances, il a par ailleurs perdu son statut de numéro 1 de l'équipe. Ainsi se sont répandues les rumeurs selon laquelle Ribéry serait jaloux de Robben et selon laquelle il aurait l'intention de partir. Cependant, grâce à ses bonnes performances lors du championnat d'Allemagne et de la Coupe d'Allemagne, Ribéry est sorti graduellement du scandale et s'est engagé dans les entraînements quotidiens pour enfin réaliser sa première apparition lors du match contre le Hertha BSC.

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?