100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 06.05.2010 10h54
Afrique du Sud : aucune menace terroriste ne plane à ce jour sur la Coupe du monde de la FIFA

Il n'existe pas de menace terroriste crédible contre la Coupe du monde de football 2010, événement footballistique qui fera la fierté de l'Afrique, a déclaré mercredi le secrétaire d'Etat sud-africain à la Sécurité, Siyabonga Cwele.

Cependant, il a ajouté que les services de renseignements sud- africains restent sur leur garde.

A l'assemblée nationale sud-africaine, M. Cwele a déclaré que dans 36 jours « le monde entier descendra sur le sol sud-africain ».

« Cela montre clairement aux habitants de l'Afrique que nous avons les capacités d'organiser les événements mondiaux de cette ampleur ».

Il a indiqué que les autorités sud-africaines s'efforcent de faire en sorte que cet événement soit pacifique, agréable, qu'il laisse un héritage durable et devienne un tremplin pour le développement africain.

D'après la South African Press Association (SAPA), le secrétaire d'Etat a indiqué que le tournoi est un grand projet national qui unira les Sud-africains derrière le drapeau et l' hymne national.

« A ce jour, rien n'indique une menace sécuritaire contre cet événement », a-t-il déclaré.

Il a précisé que les services de renseignement sud-africains sont reconnaissants envers leurs partenaires de la Communauté de développement d'Afrique australe, d'Afrique et du reste du monde qui continuent de partager des informations concernant la sécurité du tournoi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao appelle les jeunes à "avoir les pieds sur terre"
Le président chinois encourage les étudiants à contribuer à la modernisation
La faible émission de carbone devient un nouveau moteur de la création d'emplois
Pourquoi les nouveaux riches de Chine sont aussi détestables
John Hennessy : il faut à la Chine au moins vingt ans pour pouvoir établir des universités de classe mondiale
Pour que notre monde devienne meilleur (éditorial)
De précieux hôtes venus d'Europe