100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 14.04.2010 15h25
Mondial-2010 : 18 jours de préparation et 3 matchs amicaux jugés suffisants pour le Cameroun

Le sélectionneur adjoint de l'é quipe de football du Cameroun, le Français Yves Colleu, a estimé mardi à Yaoundé que 18 jours de préparation et trois matchs amicaux "de haute facture" sont suffisants pour avoir une équipe capable d'une meilleure prestation à la Coupe du monde de football (Mondial-2010) en Afrique du Sud.

Il a souligné qu'ils auraient souhaité avoir plus de jours de préparation, mais que la fin des championnats en Europe leur imposait des contraintes de temps.

"Les saisons sportives se terminent relativement tard en Europe. En France par exemple, le championnat s'arrête le 15 mai et les joueurs ont réglementairement 4 voire 5 jours de vacances. Ce n' est qu'après que nous démarrons le stage. Nous ne pouvons pas faire mieux que ça", a-t-il dit.

L'équipe nationale du Cameroun démarre officiellement son stage de préparation pour la Coupe du monde le 20 mai en Europe. Le calendrier communiqué prévoit trois matchs amicaux, contre la Slovaquie le 29 mai, le Portugal le 1er juin et la Serbie le 5 juin à Belgrade, trois sélections également qualifiées pour le Mondial sud-africain.

Un retour au bercail pour communier avec le peuple camerounais est prévu entre le 8 et 10 juin avant de regagner la ville sud- africaine de Bloemfontein où les Lions indomptables joueront leur premier match du Mondial le 14 juin contre le Japon.

S'agissant du stage de préparation des joueurs locaux qui se dé roule depuis lundi jusqu'à vendredi dans la capitale camerounaise, Yves Colleu a affirmé qu'il se déroule dans de bonnes conditions.

"Pour le moment les joueurs se comportent bien et l'opposition des deux sélections que nous avons mis en place ce mardi nous a montré de bonnes choses. Les joueurs sont appliqués et désireux de bien faire pour montrer un bon visage. Nous sommes plutôt contents pour le moment", a-t-il dit.

Il a précisé que c'est à la fin du stage que le staff technique se prononcera sur la possibilité de sélectionner des meilleurs à pouvoir intégrer dans la sélection jusqu'ici formée de joueurs professionnels.

"S'il n'y en a aucun, on n'en prendra aucun. Nous ne sommes pas là pour faire plaisir ou faire du social. Nous sommes là pour pré parer la Coupe du monde", a averti M. Colleu, ajoutant qu'il s' agit de donner une chance aux joueurs locaux.

Critiqué de privilégier les joueurs professionnels après la piè tre prestation des Lions indomptables lors de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) jouée en janvier en Angola, le sélectionner Paul Le Guen avait promis de tenter cette expérience en convoquant un stage réservé uniquement aux joueurs évoluant dans des championnats en Afrique, à commercer par le Cameroun, dans une perspective de trouver de meilleurs amateurs capables de rivaliser avec les professionnels.

Le 3 mars, lors du match amical contre l'Italie à Monaco, le Français avait convoqué Jean Patrick Abouna Ndzana et Mabouka Massoussi, tous deux évoluant dans Astres de Douala, club du championnat national de première division.

"J'ai été satisfait de leur prestation", a affirmé dimanche M. Le Guen lors d'une conférence de presse à Yaoundé.

Tous les compartiments de l'équipe sont visés, précise l' encadrement technique.

"Nous n'avons pas de priorité. Si un joueur local est meilleur à n'importe quel poste, nous le prendrons. Nous sommes là pour prendre les meilleurs", a dit Yves Colleu.

En dehors du Japon, le Cameroun est dans la même poule (E) que le Danemark et les Pays-Bas au Mondial. Il rencontrera ces deux autres adversaires respectivement les 19 à Pretoria et 24 juin au Cap.

- La Coupe du monde 2010

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Tempête de neige à Harbin
Un appel à exclure les antibiotiques de la chaîne alimentaire
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine