100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 18.03.2010 17h06
Yoann Gourcuff, l'homme que l'AC Milan a laissé passer pour 15 millions d'euros a rapporté 25 millions lors du match.

Après le 1er match des huitièmes de finale de la compétition de la Ligue des Champions, l'Olympiakos avait encore l'espoir de se qualifier pour les quarts de finale. Le gardien Andonis Nikopolidis a averti ses coéquipiers contre un joueur de Bordeaux, Gourcuff. Bien que l'Olympiakos ait fait tous ses efforts possibles, le bordelais a réussi à faire mouche du premier coup.

Cette saison, Gourcuff est entré sur le terrain 24 fois, marqué 5 buts et mené 6 attaques de soutien. Mais ces derniers jours ses performances n'étaient pas très bonnes, son dernier but remontant au 19 décembre 2009. Cette année, il n'a pas connu la joie du but, seulement une attaque de soutien lors du dernier match contre l'Olympiakos.

Le milieu de l'équipe de Bordeaux a tiré 6 fois, dont 4 sur action personnelle. Cette rage de vaincre représentait toute sa résolution, et comme l'ESPN a commenté, "Ce but vaut au moins 25 millions d'euros pour Bordeaux, et une place dans l'avion vers l'Afrique du Sud pour Gourcuff."

Meneur de Bordeaux, il a prouvé au public des qualité d'ensemble. L'attaque, le dribble, le but personnel... Il est l'homme dont l'AC Milan aurait besoin. Après le départ de Kaka, les Rossoneri cherchent un meneur de jeu comme lui. Mais il ont laissé passer la chance de l'avoir. 15 millions d'euros, c'est ce que ce joueur valait. Et si le patron regrettait cette décision?

[1] [2] [3] [4]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le gouvernement chinois appelle à une mise en application totale de son rapport d'activité
Wen Jiabao rencontre le ministre britannique des Affaires étrangères
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple
Pourquoi les Français ont-ils une telle passion pour le vin ?
Faire oeuvre de bienfaisance demande du professionnalisme
« Arrogance » des Chinois ou bien « présomption » de certains Occidentaux ?
Obama «joue avec le feu» en incitant une réévaluation du yuan