100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 14.02.2010 13h45
Ouverture des XXIe Jeux Olympiques d'hiver à Vancouver

Les XXIe Jeux Olympiques d'hiver à Vancouver ont levé leur rideau vendredi soir avec le discours de Michaelle Jean, la première gouverneure générale noire du Canada, annonçant officiellement le début des jeux.

Quatre porteurs de flamme, dont la patineuse Catriona LeMay Doan, le basketteur Steve Nash de la NBA, la skieuse Nancy Greene Raine et l'ancien joueur de hockey sur glace canadien Wayne Gretzky, ont embrasé les vasques à l'intérieur et à l'extérieur du stade B.C. Place de Vancouver.

Les quelque 60.000 spectateurs qu'abritait le stade, ainsi qu'un milliard de téléspectateurs de la planète, ont assisté à la cérémonie d'ouverture, organisée en présence d'environ 40 importants représentants étrangers, dont le vice-président américain, Joe Biden.

Les quelque 2.600 athlètes venant de 82 pays et régions ont procédé à une parade, avec en tête la délégation de la Grèce comme d'habitude.

La cérémonie a pourtant été endeuillée par le décès accidentel du lugeur géorgien, Nodar Kumaritashvili, lors d'un entraînement précédant l'ouverture.

Les drapeaux étaient en berne et les athlètes géorgiens portaient des crêpes de deuil. Le président du Comité international olympique (CIO) Jacques Rogge a lui aussi fait part de ses condoléances.

Pendant 17 jours, les athlètes vont se disputer les 86 médailles d'or que comptent les 15 disciplines en sept sports, dont le patinage, le ski, le biathlon, la luge, le bobsleigh, le curling et le hockey sur glace.


[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Le tirage du Quotidien du Peuple atteint plus de 2,4 millions d'exemplaires
Obama envoie un message erroné
C'est une erreur que de traiter la Chine en ennemi
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité