100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 24.12.2009 15h00
Messi devenu l'ennemi du public argentin après la finale de la Coupe du Monde des Clubs 2009

Lors de la finale de la Coupe du monde des clubs 2009 de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association), qui s'est déroulée le 19 décembre au stade Zayed Sports City d'Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, c'était grâce à Lionel Messi qui frappe le ballon de la poitrine et inscrit le but de la victoire à la 110ème minute de la prolongation. Ce bu décisif fait que le match se termine sur le score de deux à un en faveur des Catalans et offre ainsi le trophée de la Coupe à FC Barcelone (le Barça). Son adversaire le club argentin l'Estudiantes de la Plata, vainqueur de la Copa Libertadores, qui a tout mis en œuvre pour le priver d'un sixième titre cette année, a été profondément déçu et surtout choqué du geste de victoire exécuté par Messi tout excité, alors qu'en tant qu'Argentin, ce dernier est leur compatriote. La réalité c'est que Messi est peu à l'aise au début pour sa première face à des compatriotes, puis il s'est repris et s'est tout de même montré décisif en offrant la victoire à son club et c'est cela qui a provoqué le mécontentement, l'indignation et le ressentiment du public argentin.

Avant le match, non seulement les supporters de l'Estudiantes La Plata, mais tous les supporters argentins, et même l'ensemble du public argentin ont espéré ardemment que l'Estudiantes pourrait réaliser l'exploit d'arracher le trophée de la Coupe et l'amener en Argentine. Mais, le sort en a décidé autrement et c'est le but décisif marqué par leur compatriote Lionel Messi qui a fait que la victoire a été soustraite de leurs mains et l'Argentine dans son ensemble éprouve pour cela un profond sentiment d'abattement et de découragement. Puis, c'est à partir de La Plata, une ville à une distance de 70 kilomètres de la capitale argentine Buenos Aires, que la « marée anti-Messi » a commencé à s'étendre et à se développer à travers tout le pays. Un grand nombre de supporters argentins sont aux rangs des opposants à Messi qu'ils qualifient de « traître ». Certains jeunes supporters s'écoulent en bandes dans les rues en proférant ouvertement des injures et des imprécations contre ce dernier. D'autres avancent en tenant haut levé des pancartes et banderoles sur lesquelles sont écrits « Lionel Messi n'est pas un Argentin ! », « Messi, hors de l'équipe nationale ! » ou bien « Messi n'est pas qualifié pour représenter l'Argentine à la Coupe Mondiale du Football ! ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Début des négociations entre les deux rives du détroit de Taiwan à Taichung
Visite d'inspection du président chinois à Zhuhai (sud)
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence
Volte-face difficile de la Chine au Sommet de Copenhague
La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?
Relations sino-françaises 2009 : après la pluie, le beau temps
Pourquoi la Chine ne peut-elle pas produire des best-sellers connus dans le monde ?