100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 08.12.2009 15h22
Cristiano Ronaldo contre Kaka, qui sera le numéro 1 du Real Madrid ?

Après le tirage au sort des groupes de la Coupe du monde 2010, tout le monde a les yeux tournés vers le groupe G qui comprend le Brésil et le Portugal. Sachant que Kaka et Cristiano Ronaldo du Real Madrid sont tous les deux les moteurs de leur propre équipe, le combat entre ces deux stars du football sera sans doute le clou du spectacle lors des matchs de groupe de la Coupe du monde 2010.

Un match clé pour la qualification

Le Brésil est le favori du Mondial 2010, alors que le Portugal a fait de gros efforts pour se qualifier pour la phase finale de la Coupe du monde. En comparant ces deux équipes, le Brésil est plus fort que le Portugal. En tant que poumons des équipes du Brésil et du Portugal respectivement, les performances de Kaka et Cristiano Ronaldo lors des matchs des groupes seront un facteur clé pour le résultat de la qualification.

Qui sera le numéro 1 du Real Madrid ?

Cette saison marque la première saison de Cristiano Ronaldo et de Kaka dans le Stade Santiago Bernabéu. De Kaka ou de Cristiano Ronaldo, qui deviendra le numéro 1 du Stade Santiago Bernabéu ? Ce combat entre eux marquera peut-être un tournant.

- La Coupe du monde 2010

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
les deux sont super c'est mieux de juger apres le match
loveyou c.ronaldo
bon d"apres moi kaka a plus de techenique que c.ronaldo par ce que kaka fait des pass...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Lancement réussi d'un satellite de météorologie
Le milieu religieux de Chine a donné 100 millions de yuans à Yushu
Ne ternissez pas la réputation du Wushu chinois !
Tirer une leçon du plan de doublement du revenu national du Japon
Le CNPC en tête du top 500 des plus grandes entreprises du monde : une bonne ou une mauvaise nouvelle
Coup de théâtre sur la scène politique allemande : le président Horst Köhler démissionne suite à des propos déplacés
Tout n'est pas rose pour la « Vallée de la joie » de Paris