100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 19.11.2009 11h20
Antidopage : le CIO sanctionne cinq athlètes qui ont participé aux JO de Beijing

Le Comité International Olympique (CIO) a communiqué mercredi les sanctions prises à l'encontre de cinq athlètes qui ont participé aux Jeux Olympiques de 2008 à Beijing pour des infractions aux Règles antidopage.

Ces cinq athlètes ont été contrôlés positifs au médicament mirCERA, la troisième génération d'EPO, hormone améliorant l'endurance, rappelle le CIO dans un communiqué.

Au départ, six athlètes présentaient des résultats d'analyse anormaux sur leurs échantillons A. Toutefois, l'un d'entre eux n'a pas été sanctionné, la présence de CERA n'ayant pas été décelée suite à l'analyse de l'échantillon B, a indiqué le CIO.

Selon le CIO, Rashid Ramzi de Bahreïn, médaillé d'or (1 500 m athlétisme), et Davide Rebellin d'Italie, médaillé d'argent ( cyclisme, course sur route individuelle) sont disqualifiés de leur épreuve respective et se voient retirer leur médaille et leur diplôme obtenus dans l'épreuve susmentionnée.

Par ailleurs, l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) et l'Union Cycliste Internationale (UCI) sont priées de considérer toute autre mesure relevant de leur compétence.

L'Allemand Stefan Schumacher (athlétisme), Athanasia Tsoumeleka de Grèce (athlétisme), l'athlète croate Vanja Perisic, qui ne sont pas des médaillés, sont disqualifiés de leur épreuve respective et attendent tout autre mesure de sanction.

La commission disciplinaire du CIO n'a imposé aucune sanction sur Yudelquis Maridalin Contreras de République dominicaine, qui s'est classée cinquième à l'épreuve féminine d'haltérophilie, 53 kg, car la présence de CERA n'ayant pas été décelée suite à l'analyse de l'échantillon B, selon le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : La superficie de couverture forestière atteint les 195 millions d'hectares
Hausse des IDE en Chine en octobre
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
La Chine ne deviendrait pas un «leader» mondial
Présence de la Chine en Afrique : inquiétude pour l'Occident et espérance pour les pays africains