100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 16.11.2009 10h22
Eliminatoires Mondial/CAN 2010 (Maroc-Cameroun: 0-2): Déclarations

Voici les déclarations recueillies au terme du match Maroc-Cameroun (0-2) , disputé samedi au complexe sportif de Fès, ville tourisitique du Maroc, pour le compte de la 6ème et dernière journée des éliminatoires combinées Mondial/CAN 2010 de football (groupe A),citées par l'agence MAP.

Hassan Moumen (entraîneur du Maroc): "Nous avons joué avec la deuxième équipe en raison des multiples absences. Nous avons fait le nécessaire jusqu'à la dernière minute de jeu mais la sélection adverse, qui était chanceuse, était forte à la faveur d'une défense soudée et d'une ligne d'attaque bien organisée".

Abdeslam Benjelloun (joueur marocain): "Le Cameroun est une grande équipe. Avec l'inefficacité de nos attaquants, c'était difficile pour nous de franchir leur défense imperméable".

Adel Taarabt (joueur marocain): "Nous avons fait le nécessaire. Le Cameroun avait plus de chances que nous. L'équipe camerounaise était sur la bonne voie et a livré un bon spectacle".

Paul Le Guen (entraîneur du Cameroun): "Avant tout je salue toutes les composantes de la sélection marocaine. Les Lions de l'Atlas ont pu nous tenir la dragée haute. En dépit de sa sortie pour la première fois des compétitions africaines, la formation marocaine reste une grande équipe. Nous avons relevé le défi et nous devons continuer sur notre lancée notamment à Angola où la plupart des équipes participantes affichent la même ambition".

Nkoulou Nicolas (joueur du Cameroun): "Ce n'est pas facile de battre une équipe qui avait représenté dignement le continent africain dans plusieurs compétitions mondiales. La sélection marocaine a fait preuve de fair-play".

Coupe du monde de football Afrique du Sud 2010

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois appelle à la réforme de l'APEC pour renforcer l'efficacité de la coopération
La réévaluation du Renminbi pourrait peut-être empêcher le redressement de l'économie mondial
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
Présence de la Chine en Afrique : inquiétude pour l'Occident et espérance pour les pays africains
France : réchauffement timide de l'industrie, mais beaucoup de soucis encore
Les répercussions de l'affaire Jean Sarkozy