100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 08.09.2009 15h57
Manchester United dément d'avoir incité Paul Pogba à rompre le contrat avec d'"importantes sommes d'argent"

Suite à la sanction interdisant Chelsea tout recrutement de joueurs jusqu'en janvier 2011 pour avoir fait pression sur Gaël Kakuta, le Manchester United football club a été de nouveau accusé d'avoir employé une méthode semblable. Manchester United a officiellement nié cette accusation le 7 septembre et a prévenu le président du Havre Athletic Club d'engager des poursuites pour calomnie.

Le Havre a indiqué sur son site web que « Manchester United a volé Pogba » en août 2009. D'après Le Havre, il avait déjà signé le contrat avec Paul Pogba et ses parents jusqu'à la fin de la saison de compétition 2009-2010. Mais Manchester United a offert à la famille du jeune espoir français « une somme d'argent plus importante » pour l'inciter à finalement signer le contrat avec lui.

Un fonctionnaire de Manchester United a dit qu'il n'avait pas besoin d'offrir d'"importantes sommes d'argent" pour attirer Paul Pogba pour rompre son contrat qui n'a jamais existé.

La semaine dernière, le club anglais Chelsea a été interdit de recrutement par la FIFA jusqu'en janvier 2011 pour avoir incité Gaël Kakuta à rompre son contrat avec Lens.

Le 7 septembre, Manchester United a publié une déclaration sur son site web, indiquant qu'il n'a pas offert d'argent ou de quelconques biens immobiliers à la famille du footballeur qui avait signé le contrat avec un autre club dans le but de l'attirer. C'est le règlement du club, qui est identique aux règlements dans le football. Manchester United a également envoyé une lettre au Havre mentionnant que si le club continue à diffuser des rumeurs sur Pogba, le club anglais engagera des poursuites judiciaires contre le Havre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xinjiang: les coupables d'attaques à la seringue passibles de la peine de mort
La gratuité de l'enseignement dans les écoles supérieures normales du Tibet
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?
« Que devons-nous encore faire pour vous contenter et satisfaire, vous les Français ? »