Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 30.04.2009 08h44
Snooker : Hendry met sa queue là où ça fait mal

Des nouvelles excitantes des quarts de finale du Championnat du monde de snooker de Sheffield, en Angleterre. Steve Hendry est entré dans le livre des records en obtenant un score parfait de 147 pour la 9ème fois de sa carrière. Il égale ainsi un record de Ronnie O'Sullivan. Hendry tire tout de même de l'arrière 9 à 7 dans la série de matchs "13 des 25" qui l'oppose à Shawn Murphy.

Tout se joue au 7ème triangle. Murphy ouvre le triangle. Hendry a alors la chance de blouser les boules rouges éparpillées sur la table. Il effectue un des meilleurs pottings du championnat. Hendry ne se contente pas d'enfourner sa boule rouge dans la rondelle; sa boule à jouer frappe la boule rose et s'arrête au meilleur endroit. Quand il atteint le break 80, tous les spectateurs réunis au Crucible savent qu'ils seront les témoins émus d'un grand moment de l'histoire des boules et des queues. Peu de joueurs de snooker ont la chance de poursuivre sur leur lancée en empochant les boules de couleur dans l'ordre. Cela revient à lancer un match parfait au base-ball majeur; qu'il s'agisse de batte ou de queue, des exploits de ce genre sont l'apanage de maîtres du poignet. Ordonner et empocher les bonnes boules dans le bon ordre peut mener au score de break le plus élevé, soit 147, et marquer le break parfait est le fantasme de tous les joueurs de snooker. Le jeu le plus dramatique concerne la boule rose. La boule à jouer de Hendry doit toucher la noire après avoir empoché la rose... La foule hurle de plaisir quand la queue magique de Hendry tamponne la boule à jouer; on le sait, on le sent, l'histoire est en train de s'écrire. En empochant la dernière boule noire, Hendry obtient son 9ème break de 147 en carrière. À 40 ans, Hendry est le plus vieux joueur à réussir un break parfait.

Dans un autre match de quart de finale, Mark Selby affronte John Higgins. Selby utilise sa queue pour faire taire Higgins en enfilant des breaks élevés de 118, 124 et 117 dans les 3 premiers triangles. Higgins lui-même vient tout juste de réaliser cet exploit. Selby continue de bien jouer. Au 5ème triangle, il a la chance d'égaler les 147 de Hendry. Il rate la noire, cependant, et ne peut que sourire devant sa malchance. Higgins effectue un retour au 7ème triangle. Il le remporte avec un break de 141 et avec un score de 3-4, il n'est qu'à un triangle de son adversaire. Au 8ème et dernier triangle de la première séance, Higgins parvient presque à marquer un autre break de plus de 100 points. Un coup raté avec la boule verte l'en prive. Il remporte tout de même le triangle et égalise, 4-4.

Dans un autre match de quart de finale, Neil Robertson mène 5 à 3 sur Stephen Maguire. Robertson effectue un break de 105 lors du 4ème triangle et enregistre son 3ème break de plus de 100 de ce championnat. Finalement, dans le dernier match de quart de finale de la journée, Mark Allen mène 9 à 7 contre Ryan Day après 16 triangles.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?